Si ce message ne s'affiche pas correctement, cliquez ici
Infolettre de la communauté scientifique Agropolis International - N°2 - Juillet 2008

Au sommaire

• Sommaire

• Dossier
• Billet d'humeur
• Un métier
• Actions pilotes d'Agropolis
• Coups de projecteur

• Chiffres clé
• Coin du web
• Culture scientifique

•  E-notes

 

Nouvelle direction pour Agropolis-Museum

Anne Gély est, depuis le 09 juin dernier, la nouvelle directrice d’Agropolis-Museum.

Botaniste de formation, Anne Gély connaît bien la communauté scientifique montpelliéraine puisqu’elle a effectué ses recherches en liaison avec le laboratoire de botanique tropicale de Montpellier 2 et de l’IRD.
Elle a réalisé son doctorat de biogéographie et aménagement du territoire (autour du thème «polyculture vivrière en Guyane française») sous la direction de Jacques Barrau, professeur au laboratoire d’ethnobiologie au Museum National d’Histoire Naturelle, lui-même partenaire de Louis Malassis dans la conception d’Agropolis Museum.

En Guyane et au Brésil, elle a développé différents projets de recherche en collaboration avec le Conseil National de la recherche scientifique (CNPQ), l’Unesco, National Geographic et la Fondation Ford.

Chargée de recherche au Musée Paraense Goeldi de Belém, Anne Gély s’est plus particulièrement intéressée à la gestion de la biodiversité par les communautés indigènes d’Amazonie.

Anne Gély a été impliquée dans la conception et de la gestion paysagère de différents parcs et conservatoires en France et à l’étranger (Equateur).

Elle a assuré la gestion du Parc Floral de Nice, en tant qu’ingénieur botaniste et responsable de la communication scientifique. Elle a également collaboré à différents projets mis en œuvre par le Parc National des Cévennes, Biotope, la Fondation Nicolas Hulot, Amazonia environnement, Tela Botanica…

Dernièrement, elle a été chargée de l’aménagement paysager et de la communication scientifique de la serre tropicale du zoo de Lunaret.
Tout au long de son parcours, Anne Gély a participé à la conception et à la réalisation de nombreuses expositions.

Son projet
Anne Gély, souhaite repositionner le Musée à l’échelle régionale, nationale et internationale en tant qu’organisme référent dans les domaines de l’agriculture, de l’alimentation et de la biodiversité :

« Initier et conduire à bien des projets visant à fédérer la communauté scientifique, le grand public et l’ensemble des acteurs concernés autour de thèmes majeurs que sont aujourd’hui :
- la crise alimentaire mondiale,
- la protection de la biodiversité,
- la mise en valeur des terres agricoles,
- la préservation des savoir-faire traditionnels,
- les avancées technologiques… ».

A cette fin, dit-elle « le Musée doit remobiliser et mettre à disposition tous les moyens dont il dispose, mais aussi envisager de nouveaux développements ; Agropolis-Museum devra, dans un futur proche, restructurer ses projets, ses espaces et ses services ».

Une transition importante est donc prévue, nécessitant l’implication de toute la communauté scientifique et des institutions.

La programmation du musée
Attention : fermeture du musée du 26 juillet au 10 août 2008.

Expositions :

« De la garrigue au littoral » jusqu’au 16 août 2008
« Paysans, nos racines» du 26 août au 15 septembre 2008
« La châtaigne : de l’arbre à l’assiette » du 1er octobre 2008 au 28 février 2009
Cette exposition sera réalisée en partenariat avec l’Université de Florence, le Parc National des Cévennes et le Musée des Vallées cévenoles. Elle sera accompagnée de nombreuses manifestations (conférences, animations, journées à thème) concernant l’arrière pays.

En savoir plus : www.museum.agropolis.fr

Contact : Geneviève Carrière, Agropolis-Museum
Tél : +33 (0)4 67 04 75 00 - carriere@agropolis.fr