PARTAGER / SAUVER

46 unités de recherche
2 "Laboratoires d'excellence" et 1 institut
5 infrastructures de recherche, d’envergure nationale ou européenne
5 partenaires étrangers ou internationaux

<Dossier Agropolis

Téléchargez la version papier du dossier Agropolis "Changement climatique" n° 20 février 2015, 87 pages)
Feuilletez ce dossier

Dossier Agropolis Agricultures familiales

Coordination scientifique :
Sandra Ardoin-Bardin
(IRD), Nicolas Arnaud (CNRS),
Sophie Boutin
(UM),
Jean-Luc Chotte
(IRD),
Philippe Jarne
(CNRS),
Pascal Kosuth
(Agropolis Fondation),
Philippe Lebaron
(UPMC),
Éric Servat
(IRD)

En savoir plus sur le dossier

Toute la collection



Contacts Agropolis

Mélanie Broin
broin@agropolis.fr
Tél. : +33 (0)4 67 04 75 06

Version électronique
Chantal Salson, salson@agropolis.fr


 

Compétences de recherche de Montpellier et du Languedoc-Roussillon

dans l'étude des impacts et adaptations au changement climatique

Effets du réchauffement climatique sur le déclenchement des blooms phytoplanctoniques marins : photopériodisme, composition et adaptation

Copyright et légende : Simulateur de lumière en microplaques permettant de reproduire de multiples conditions d'intensité, de qualité et de photopériodes lors de la culture d'espèces phytoplanctoniques

Simulateur de lumière en microplaques permettant de reproduire de multiples conditions d'intensité, de qualité et de photopériodes lors de la culture d'espèces phytoplanctoniques

Le réchauffement des océans est le principal facteur responsable des changements globaux de productivité, biomasse et phénologie (moment des blooms) des communautés phytoplanctoniques. Dans les océans tempérés, l’abondance et la diversité du phytoplancton augmentent de façon considérable entre l’hiver et le printemps. Ces blooms résultent vraisemblablement d’une combinaison de paramètres physiques (lumière, température), chimiques (nutriments) et écologiques (interactions avec les bactéries, prédation). La vie de la plupart des organismes vivants est régie par le cycle jour/nuit (photopériode) qui régule des processus saisonniers (photopériodisme). La température est un facteur important contrôlant la physiologie du phytoplancton ; la photopériode est, elle, susceptible de contrôler le moment des blooms.

Dans le cadre du projet PHOTO-PHYTO (ANR 2014-2017) des chercheurs du LOMIC (coordinateur : François-Yves Bouget), de l’UMR MARBEC et de l’OOB, en partenariat avec l’entreprise Metabolium de Romainville, étudient le rôle et la hiérarchie de facteurs environnementaux fluctuants (comme la température) et intrinsèques (comme l’horloge circadienne contrôlant le photopériodisme) dans l’initiation des blooms printaniers. Ce projet propose de développer une approche pluridisciplinaire combinant des expertises uniques en océanographie, écologie microbienne, génomique fonctionnelle et évolution expérimentale sur la picoalgue modèle Ostreococcus tauri.
Les questions explorées sont les suivantes :
1) Quels sont les principaux facteurs in situ contrôlant les blooms phytoplanctoniques printaniers ?
2) Comment la température et la photopériode interagissent-elles pour déclencher les blooms printaniers ?
3) L’adaptation au réchauffement affecte-t-elle le photopériodisme et les interactions trophiques ?
4) Quel est l’effet du réchauffement sur les communautés microbiennes naturelles ?

François-Yves Bouget, bouget@obs-banyuls.fr

Date de publication : 01/02/2015


Imprimer le chapitre 2. Changement climatique & Biodiversité et écosystèmes , dans lequel figure cet exemple




 


 
 

Mise à jour le 11/03/15


 




Extrait du site http://www.agropolis.fr/changement-climatique/exemple.php?id=156