PARTAGER / SAUVER

46 unités de recherche
2 "Laboratoires d'excellence" et 1 institut
5 infrastructures de recherche, d’envergure nationale ou européenne
5 partenaires étrangers ou internationaux

<Dossier Agropolis

Téléchargez la version papier du dossier Agropolis "Changement climatique" n° 20 février 2015, 87 pages)
Feuilletez ce dossier

Dossier Agropolis Agricultures familiales

Coordination scientifique :
Sandra Ardoin-Bardin
(IRD), Nicolas Arnaud (CNRS),
Sophie Boutin
(UM),
Jean-Luc Chotte
(IRD),
Philippe Jarne
(CNRS),
Pascal Kosuth
(Agropolis Fondation),
Philippe Lebaron
(UPMC),
Éric Servat
(IRD)

En savoir plus sur le dossier

Toute la collection



Contacts Agropolis

Mélanie Broin
broin@agropolis.fr
Tél. : +33 (0)4 67 04 75 06

Version électronique
Chantal Salson, salson@agropolis.fr


 

Compétences de recherche de Montpellier et du Languedoc-Roussillon

dans l'étude des impacts et adaptations au changement climatique

Réutilisation des eaux usées en irrigation

Copyright et légende : ©Pierre Renault - Irrigation d'une oliveraie à Chypre

©Pierre Renault - Irrigation d'une oliveraie à Chypre

La réutilisation des eaux usées permet de faire face aux problèmes croissants de ressources en eau ? quantité et/ou qualité ? dus à la croissance démographique, à l'urbanisation, au réchauffement climatique et aux usages de l'eau environnementaux (alimentation de cours d'eau ou de lacs) ou récréatifs (piscines, parcs aquatiques, irrigation de terrains de sport…). Elle est importante en régions semi-arides ou arides (Sud-Ouest des États-Unis, Australie, Proche-Orient, Moyen-Orient, pays méditerranéens) et s'est développée ces dernières années en Espagne, en Italie, à Chypre et à Malte. Elle reste modérée en Grèce et est négligeable dans les autres pays d'Europe du Sud (Portugal, France, ex-République yougoslave, Albanie, Bulgarie).

Promouvoir cette pratique nécessite une meilleure évaluation des risques sociétaux, technologiques, sanitaires, agricoles et environnementaux, l'identification des contraintes actuelles, et le développement d'outils d'aide à la décision pour éclairer les arbitrages publics et ceux des monteurs de projets. L'UMR EMMAH a réalisé une synthèse rassemblant environ 600 articles sur le sujet. Elle a identifié certains facteurs de réussite et les contraintes du recyclage en association avec Suez-Environnement, TNO (Organisation néerlandaise pour la recherche appliquée, Pays-Bas), l'Université polytechnique de Valence (Espagne) et l'UMR Environnement et Grandes Cultures (Inra, AgroParisTech). Avec, en Espagne, Veolia Water Systems Iberica et le groupe Economía del Agua de l'Universitat de Valencia, elle a soumis à la Climate-KIC (Knowledge and Innovation Community : un réseau dédié au changement climatique) un projet pour évaluer la viabilité économique et la compétitivité du recyclage agricole, identifier les opportunités de marché et définir des stratégies « gagnant-gagnant ».

Parallèlement, l'UMR mène des travaux sur le devenir environnemental (sol, eau, plante, atmosphère) des virus entériques présents dans les eaux usées. Des collaborations permettent d'y associer une évaluation quantitative des risques microbiens et, à l'avenir, une analyse économique. Plusieurs programmes de recherche sur ces thèmes sont en cours ou instance de financement (par l'INSU, l'Agence Nationale de Recherche, Agropolis Fondation, Campus France). Ils regroupent divers partenaires dont Suez-Environnement, le Centre National de Référence des virus entériques, l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES), le Laboratory for Molecular Biology of Pathogens (Technion, Israël), les unités de recherche G-EAU, Mathématique et Informatique Appliquées (MIA, AgroParisTech, Inra), D3E/NRE, etc.

En savoir plus

Pierre Renault, pierre.renault@avignon.inra.fr

Date de publication : 01/02/2015


Imprimer le chapitre 1. Changement climatique & ressources, territoires et développement, dans lequel figure cet exemple




 


 
 

Mise à jour le 11/03/15


 




Extrait du site http://www.agropolis.fr/changement-climatique/exemple.php?id=134