PARTAGER / SAUVER

 

Cycle de séminaires scientifiques :
Agroécologie - Intensification écologique des systèmes de culture

Montpellier, Agropolis International

L’agroécologie silencieuse : un moteur essentiel de la transition agroécologique

Intervenant(s):Stéphane de Tourdonnet – Professeur d’Agronomie et Agroécologie, Montpellier SupAgro, UMR Innovation et Véronique Lucas,Doctorante en sociologie,INRA/FNCUMA, UMR 951

Date : 2018-06-12

L’agroécologie silencieuse : un moteur essentiel de la transition agroécologique

Résumé de l'intervenant : L’agroécologie est de plus en plus mise en avant sur les scènes médiatiques et scientifiques, portée – parfois revendiquée – par des institutions, des mouvements, des associations. Cette mise en lumière et en débat contribue à l’invention et à la mise en oeuvre de systèmes alternatifs pour une transition agroécologique, mais elle peut aussi constituer un frein pour ceux qui ne se reconnaissent pas dans les messages portés par ces acteurs de l’agroécologie. Parfois, l’agroécologie a besoin d’ombre. Ainsi, sur le terrain, on observe une écologisation de certaines pratiques agricoles sans qu’aucune référence à l’agroécologie ne soit faite par les artisans de ces changements.
C’est notamment le cas au sein des CUMA en France où la recherche de performance et d’autonomie conduit des agriculteurs à adopter des trajectoires de transition que l’on pourrait qualifier d’agroécologique. Cette agroécologie silencieuse est potentiellement un puissant moteur de transformation car elle peut toucher un grand nombre d’agriculteurs (en France, un agriculteur sur deux adhère à une CUMA). L’objectif du projet CAPACCITA, financé par l’ADEME et construit sur un partenariat entre la FNCUMA et l’UMR Innovation, est de combiner des recherches d’agronomie et de sociologie pour mieux comprendre ce processus d’innovation et pour l’accompagner. Je présenterai les résultats obtenus au cours de ce projet en insistant notamment sur l’analyse des trajectoires d’évolution des pratiques d’agriculteurs, sur l’évaluation de leur niveau d’agroécologisation (approche ESR) et de leurs impacts (analyse multicritères). Ces analyses nous permettent de concevoir des outils et des dispositifs pour mieux accompagner cette agroécologie silencieuse.

Ont également contribué à ces travaux : Véronique Lucas, Jean-Marc Barbier, Anne-Claire Pignal, Pierre Gasselin, Sarah Courty, Pauline Martel, Aurélie Garcia-Velasco, Lorie Seychal

Séminaire agroécologie Montpellier du 12 juin 2018 : L’agroécologie silencieuse / Stéphane de Tourdonnet, Montpellier SupAgro publié par Agropolis International sur la chaîne Vimeo Agroécologie Montpellier.

Au travers de séminaires/débats, des unités et UMR d’agronomie de Montpellier (Cirad, Inra, Ird et Montpellier SupAgro) vous proposent, en partenariat avec Agropolis International, une animation collective transversale mensuelle autour de l’intensification écologique des systèmes de culture.



Vidéo(s)


Lien vers l'enregistrement vidéo

Les questions à Stéphane de Tourdonnet – Professeur d’Agronomie et Agroécologie, Montpellier SupAgro, UMR Innovation et Véronique Lucas,Doctorante en sociologie,INRA/FNCUMA, UMR 951

 

Au travers de séminaires/débats, des unités de recherche en agronomie de Montpellier (Cirad, Inra, Ird et Montpellier SupAgro) vous proposent, en partenariat avec Agropolis International, une animation collective transversale mensuelle autour de l'intensification écologique des systèmes de culture.


 
 

Mise à jour le 24/11/16


 




Extrait du site http://www.agropolis.fr/agronomie/session.php?id=76