PARTAGER / SAUVER

 

Compétences de recherche de Montpellier et du Languedoc-Roussillon dans le domaine de la biodiversité

"Biodiversité - Des sciences pour les humains et la nature"

UMR Eco&Sols Écologie fonctionnelle et biogéochimie des sols et agro-écosystèmes

Etablissement(s) de tutelle  : Cirad, Inra, IRD, Montpellier SupAgro



Les interactions sols-plantes : base du système productif

Les travaux de l’UMR « Écologie fonctionnelle et biogéochimie des sols et des agrosystèmes » (UMR Eco&Sols, MontpellierSupAgro/Inra/Cirad/IRD) ont pour finalité de développer des approches d'ingénierie écologique dans la gestion et l’amélioration des fonctions agricoles et environnementales des agro-écosystèmes méditerranéens et tropicaux.

Les systèmes agricoles à bas-intrants sont particulièrement ciblés et concernent pour la plupart des petites exploitations agricoles, notamment dans les pays du Sud. L’objectif de l’UMR Eco&Sols est d'établir les bases de connaissances concernant les évolutions conjointes du fonctionnement des plantes et du sol sous les effets des changements globaux et des pratiques agronomiques.


Les travaux de l’UMR décrivent les processus écologiques de la production primaire et de la régulation des flux de carbone et des nutriments dans les agro-systèmes. Sont plus particulièrement concernés : les cycles des nutriments majeurs (azote et phosphore), les services de régulation des écosystèmes, spécifiquement la séquestration du carbone — stockage du carbone et émission des gaz à effet de serre — et l’écodynamique des contaminants biologiques. La stabilité et la résilience de ces communautés fonctionnelles au changement climatique et au changement d’usage des terres sont étudiées dans des contextes pédoclimatiques contrastés, méditerranéens et tropicaux, dans le cadre de collaborations avec des centres nationaux de recherche agronomique et des universités du Sud. Ces démarches expérimentales sont fortement associées à une démarche de modélisation à la fois dédiée à la formalisation des processus biologiques et biogéochimiques déterminant les interactions sols-plantes et à la prédiction des flux dans les agro-écosystèmes.


L’UMR est implantée en France (Montpellier) et dans plusieurs pays tropicaux en Afrique de l’Ouest (Sénégal, Burkina Faso) et centrale (Congo), à Madagascar, en Asie du Sud-Est (Thaïlande) et en Amérique latine (Brésil, Costa Rica). Les principaux agro-écosystèmes étudiés recouvrent des systèmes céréaliers incluant des légumineuses et des systèmes de plantations de ligneux pérennes.

Date de la description : 01.01.2014


Directeur : Laurent Cournac

68  scientifiques

Site web de l'unité





Exemples de recherche de l'unité sur la thématique Agriculture familiale

Les légumineuses dans les systèmes de production agricole méditerranéens et tropicaux

Travail du sol d’une culture de féverole en agriculture familiale en Tunisie - © J-J Drevon

La demande en protéines pour l'alimentation humaine mais également animale a considérablement augmenté ces dernières décennies. Les légumineuses produisent des graines riches en matière protéique et présentent un grand atout pour satisfaire cette demande croissante. Cependant, la variabilité des rendements demeure importante du fait d'une disponibilité souvent (...)



 
 

Mise à jour le 27/05/14


 




Extrait du site http://www.agropolis.fr/agriculture-familiale/unite-recherche.php?numunite=45