PARTAGER / SAUVER

 

Compétences de recherche de Montpellier et du Languedoc-Roussillon dans le domaine de la biodiversité

"Biodiversité - Des sciences pour les humains et la nature"

UMR GRED Gouvernance, Risque, Environnement, Développement

Etablissement(s) de tutelle  : IRD, UPVM


GRED réunit l’unité Dynamiques socio-environnementales et gouvernance des ressources (UR 199) et de l’équipe GESTER de l’université Montpellier 3. Site en construction


Agricultures familiales : leurs relations à la biodiversité, aux politiques de conservation, aux territoires et aux régimes de gouvernance

Les recherches de l’UMR « Gouvernance, Risque, Environnement, Développement » (UMR GRED, IRD/UM3) s’intéressent à deux thématiques principales : les interrelations des sociétés à « l’environnement » et les relations entre les membres de ces sociétés dans leur rapport à « l’environnement ». Ces thèmes relèvent de la « question socio-environnementale » articulant gouvernance et environnement. Sachant que cette question est en constante évolution, il s’agit de comprendre comment les nouvelles contraintes et vulnérabilités, qui sont aujourd’hui partie intégrante du développement durable, modifient la gouvernance et la gestion des territoires et des ressources.


Trois axes structurent l'UMR :

  • conservation de la biodiversité et dynamique des espaces ruraux ;

  • gouvernance et gestion des ressources et des territoires ;

  • risque et vulnérabilité des sociétés et des territoires.

Les scientifiques de l’unité appartiennent à différentes disciplines : géographie, économie, anthropologie, ethnosciences, agronomie, écologie, etc. Les études concernant les agricultures familiales dans leur rapport à l’environnement, aux politiques de conservation, aux régimes de gouvernance et aux territoires, se retrouvent essentiellement au sein des axes 1 et 2.

L’un des objectifs des chercheurs de l’axe 1 est de comprendre les interactions entre les modes de conservation de la biodiversité, les dynamiques des espaces ruraux — y compris les agricultures familiales — et les écosystèmes. L’idée que l’homme fait partie intégrante des écosystèmes y est admise ; la conservation de la biodiversité ne peut ainsi plus être appréhendée indépendamment des processus de développement et des espaces ruraux. Concilier l’agriculture familiale et les objectifs environnementaux relève de cette nouvelle exigence du développement durable, au risque de bouleverser les conditions de vie locales. En effet, les sociétés rurales considèrent rarement les territoires et les ressources sous le seul angle de la production agricole, mais aussi sous un angle écologique et social. Leur combinaison d’activités agricoles, pastorales, forestières, cynégétiques et halieutiques, prend en compte les dynamiques naturelles et contribue à l’identité culturelle et à la cohésion sociale. Les relations des agricultures familiales à leur milieu, complexes et diverses, s’inscrivent, de plus, dans la mondialisation des enjeux environnementaux et du mouvement conversationniste, et sont confrontées à la fragilisation des écosystèmes et des pratiques. Enfin, l’agriculture familiale repose sur des modes variés d’accès à la terre, qui dépendent des modes d’exploitation du milieu, des normes sociales et de l’histoire des interventions étatiques sur le milieu rural.

L’axe 2 analyse la gouvernance de l’accès aux terres et aux ressources naturelles, dans des contextes fréquemment marqués par une pluralité des normes en concurrence, une compétition pour l’espace, une concurrence de l’agro-business, des conflits politico-fonciers, le tout induisant des recompositions des dynamiques productives et, souvent, des processus d’exclusion.



Date de la description : 01.01.2014


Directeur : Bernard Moizo

45  scientifiques

Site web de l'unité





Exemples de recherche de l'unité sur la thématique Agriculture familiale

Influence des stratégies familiales et des pratiques sur les dynamiques spatio-temporelles des systèmes agroforestiers au Sud-Cameroun

S. Carrière © IRD - Séance d’écabossage pour ces femmes camerounaises réunies en association, région de Talba, Centre-Cameroun

Le projet SAFSE (Recherche de compromis entre productions et services écosystémiques fournis par les systèmes agroforestiers) est un projet de l’Agence Inter-établissements de Recherche pour le Développement (AIRD). L’une de ses équipes réunit le Cirad (UMR Innovation), l’Institut de recherche pour le développement (IRD – UMR GRED), l’université de Yaoundé 1 (...)


Les paysages de l'agriculture familiale comme garants de la biodiversité à Madagascar

Agricultrices betisleo, commune d’Androy, Ambendrana, sud des Hautes Terres malgaches - S. Carrière © IRD

À Madagascar, la description et l’analyse de paysages péri-forestiers générés par les activités agricoles familiales ont révélé des atouts à valoriser pour la conservation de la biodiversité. Les modes de mise en valeur des terres, issus de pratiques, de croyances et de stratégies paysannes à l’échelle familiale, ont contribué depuis des temps anciens à façonner (...)



 
 

Mise à jour le 27/05/14


 




Extrait du site http://www.agropolis.fr/agriculture-familiale/unite-recherche.php?numunite=311