PARTAGER / SAUVER

 

Compétences de recherche de Montpellier et du Languedoc-Roussillon dans le domaine de la biodiversité

"Biodiversité - Des sciences pour les humains et la nature"

UMR SELMET Systèmes d'élevage méditerranéens et tropicaux

Etablissement(s) de tutelle  : Cirad, Inra, Montpellier SupAgro


SELMET est le résultat de la fusion de SEPA (UPR Cirad) et ERRC (UMR Inra,Montpellier SupAgro, Cirad).


Pour des systèmes d’élevage productifs et respectueux de l’environnement en régions chaudes

L’UMR « Systèmes d’élevage méditerranéens et tropicaux » (UMR Selmet, Cirad/Inra/Montpellier SupAgro) s’intéresse aux agro-écosystèmes d’élevage en milieux chauds, favorables ou difficiles. Ces systèmes questionnent dans leurs contraintes extrêmes les formes et les modalités de l’intensification écologique.

En effet, les productions animales sont une composante majeure du secteur agricole et de l’économie de très nombreux pays. Toutes catégories confondues, la planète compte 19 milliards d'animaux d'élevage dont 70 % sont détenus par des éleveurs hors de l’Organisation de Coopération et de Développement Économiques.


L’élevage mobilise près de 4 milliards d’hectares de surfaces en herbe, dont 3,4 sont dévolus au pastoralisme et généralement aux exploitations familiales. Il fournit le tiers des protéines pour l’alimentation humaine et représente 40 % de la valeur de la production agricole brute mondiale. Dans les pays du Sud, les animaux contribuent à la subsistance de 800 millions de pauvres. Ils mobilisent le travail de 1,3 milliard de personnes dans le monde. Mais les activités d’élevage subissent sévèrement les changements globaux. Le changement climatique et la mondialisation des échanges impactent notamment les migrations des hommes et des animaux tout comme la pression sur les ressources. L'élevage est en outre fortement en question pour ses effets négatifs, supposés ou avérés, sur l'environnement et sur la santé publique : pollution des eaux, gaz à effet de serre, biodiversité, crises sanitaires. Les enjeux pour les systèmes d’élevage sont donc de réduire leurs effets négatifs tout en faisant la preuve de leur capacité à produire des services (traction, fumier, produits animaux tels que viande, lait, œuf, cuir, laine, etc.) et des revenus pour les millions d’éleveurs et leur famille qui en dépendent.


L'UMR Selmet a pour ambition de contribuer à l’accompagnement de ces évolutions pour promouvoir des systèmes d’élevage plus productifs et plus respectueux de l’environnement. Trois thèmes fédèrent les activités de l’UMR : dynamiques d’élevage, interactions entre animal et environnement, conduites alternatives à adopter face à de potentiels changements. Elle conduit ses travaux avec des équipes partenaires d’Afrique subsaharienne, du bassin méditerranéen, de l’océan Indien, d’Asie du Sud-Est et d’Amérique latine. La plupart des projets sont aussi exécutés en partenariat avec des instituts de recherche et des universités français et européens, ainsi qu’avec des centres internationaux.

Date de la description : 01.01.2014


Directeur : Alexandre Ickowicz

34  scientifiques

Site web de l'unité





Exemples de recherche de l'unité sur la thématique Agriculture familiale

L’observatoire des agricultures du monde

Les UMR Moisa, ART-Dev, Selmet, TETIS et l’unité propre de recherche (UPR) du Cirad « Performance des systèmes de culture des plantes pérennes » contribuent à l’initiative « Observatoire des agricultures du monde » (OAM ou WAW en anglais, World Agriculture Watch), dont le principal objectif est de replacer la dynamique et les performances relatives

 (...)



 
 

Mise à jour le 27/05/14


 




Extrait du site http://www.agropolis.fr/agriculture-familiale/unite-recherche.php?numunite=310