PARTAGER / SAUVER

 

Compétences de recherche de Montpellier et du Languedoc-Roussillon dans le domaine de la biodiversité

"Biodiversité - Des sciences pour les humains et la nature"

UMR LSTM Laboratoire des symbioses tropicales et méditerranéennes

Etablissement(s) de tutelle  : Cirad, Inra, IRD, Montpellier SupAgro, UM



Des symbioses microorganismes-plantes pour améliorer les productions agricoles et forestières

L’UMR « Laboratoire des symbioses tropicales et méditerranéennes » (UMR LSTM, Cirad/Inra/IRD/Montpellier SupAgro/UM2) est une unité de microbiologie et de biologie des plantes spécialisée dans la biodiversité et les mécanismes de fonctionnement des microorganismes symbiotiques ainsi que dans la réponse et l’adaptation des plantes à ces microorganismes et aux conditions extrêmes de l’environnement. Les recherches du LSTM portent sur les symbioses « rhizobium/légumineuse » et « plante/mycorhize ». Les études et le champ d’application de l’UMR sont orientés vers les milieux méditerranéens et tropicaux où les symbioses « microorganismes/plantes » permettent d’améliorer durablement les productions agricoles et forestières et de restaurer les environnements menacés, particulièrement dans les pays du Sud.


Cette unité a mis en place depuis quelques années un ensemble d’activités visant à promouvoir le transfert des acquis de la recherche vers la sphère socioéconomique régionale et nationale, mais également ciblant les agricultures familiales via la promotion de techniques culturales innovantes, reposant sur des savoir-faire locaux et susceptibles d’être facilement adoptées par les agriculteurs des pays du Sud. Les activités de valorisation menées dans les différents sites où le LSTM entretient des collaborations scientifiques (Sénégal, Burkina Faso, Madagascar, Maroc) ont pour objectif principal de valoriser certaines ressources naturelles négligées (poudres de termitières, champignons mycorhiziens natifs du milieu, champignons comestibles, résidus de culture, etc.).

Les principaux modèles biologiques ayant fait l’objet de valorisation dans le cadre de programme de Recherche & Développement (R&D), de dépôts de brevet ou de projets de maturation d’entreprises innovantes sont les suivants :

  • Rôle des poudres de termitières en tant que (i) bio-engrais (stimulation de la croissance des plantes), (ii) catalyseur biologique pour optimiser le processus de mycorhization contrôlée et (iii) bio-pesticide contre certains pathogènes des cultures vivrières ou maraîchères tropicales comme le Striga (plante phytoparasite), les nématodes phytoparasites, etc.

  • Mise au point d’un itinéraire cultural basé sur la valorisation des champignons mycorhiziens adaptés aux sols pollués, décrit et validé sur le terrain lors d’opérations de revégétalisation de sites miniers au Maroc.

  • Création de cellules de production de champignons comestibles dans le cadre de projets de maturation d’entreprises innovantes *.

  • Création de cellules de production d’inocula microbiens (champignons mycorhiziens, Azospirillum spp.)**.


* Société MADAMYCEL (en cours d’incubation à BOND'INNOV, Bondy, France), Société MAROMYCEL (en cours d’incubation à INMA, Marrakech, Maroc) et Société SENEMYCEL (en cours d’incubation à INNODEV, Dakar, Sénégal).

** Société INOCULUM+ Maroc (en cours d’incubation à INMA, Marrakech, Maroc) et Société STRIGALUT


Date de la description : 01.01.2014


Directeur : Robin Duponnois

24  scientifiques

Site web de l'unité





Exemples de recherche de l'unité sur la thématique Agriculture familiale

 (...)



 
 

Mise à jour le 27/05/14


 




Extrait du site http://www.agropolis.fr/agriculture-familiale/unite-recherche.php?numunite=23