PARTAGER / SAUVER

 

Compétences de recherche de Montpellier et du Languedoc-Roussillon

dans le domaine des agricultures familiales

Mots-clés :

Projet ABACO Agroecology-based aggradation-conservation agriculture

2. Systèmes techniques de production agricole et élevage

2. Systèmes techniques de production agricole et élevage

© K. Naudin, région du Lac Alaotra, Madagascar - Echange entre paysans autour d’une parcelle test de pois Bambara cultivé en agriculture de conservation L’agriculture familiale d’Afrique semi-aride est dans une situation de plus en plus vulnérable en raison des effets directs et indirects du changement climatique, de la pression démographique et de la dégradation des ressources. L’agriculture de conservation (AC) est promue comme une alternative pour restaurer la productivité des sols grâce à une amélioration de l’efficience de l’eau et des nutriments dans ces régions. Cependant, l’adoption de l’AC est faible pour un certain nombre de raisons techniques et ce notamment parce que l’AC a été le plus souvent proposée comme un paquet technique sans la flexibilité nécessaire pour une adaptation à la diversité des conditions des producteurs familiaux tropicaux. L’implication des agriculteurs dans la conception et la mise en œuvre de pratiques localement adaptées, en tant qu’élément d’une stratégie de réhabilitation des sols à long terme, est au cœur de l’approche suivie par l’initiative ABACO.

Ce projet réunit chercheurs et praticiens d’Afrique occidentale, orientale et australe, coordonnés au sein du réseau African Conservation Tillage Network. Il s’appuie sur des options agroécologiques intensives pour la réhabilitation des sols et l’augmentation de la productivité de l’eau en régions semi-arides, mises en œuvre, testées et partagées au sein de plateformes de co-innovations locales. Plutôt que d’utiliser des définitions rigides de l’AC, susceptibles de ne pas s’appliquer dans tous les sites, ABACO propose d ’explorer les approches les plus adaptées aux différents sites. Les modèles de simulation sont utilisés en appui aux analyses multi-échelles, de la parcelle au territoire en passant par l’exploitation, de manière à renseigner de manière efficace à la fois les acteurs locaux et les décideurs politiques sur les compromis nécessaires entre les différentes composantes (agronomique, environnementale, économique et sociale) de la durabilité des productions pluviales.

En savoir plus

Éric Scopel, eric.scopel@cirad.fr

Date de publication : 01/01/2014





 


 
 

Mise à jour le 11/02/15


 




Extrait du site http://www.agropolis.fr/agriculture-familiale/exemple.php?id=99