PARTAGER / SAUVER

 

Compétences de recherche de Montpellier et du Languedoc-Roussillon

dans le domaine des agricultures familiales

Mots-clés : Amérique latine, Brésil, Amazonie, Costa Rica, Guatemala, Mexique, exploitation forestière, système agricole durable, forêt

La gestion de la forêt dans les systèmes familiaux de production agricole en Amérique latine

1. Dynamiques économiques, organisationnelles et sociales

1. Dynamiques économiques, organisationnelles et sociales

P.Sist © Cirad - Exploitation forestière paysanne en Amazonie brésilienne (utilisation d’une scie portable) En Amazonie brésilienne, on estime que les agriculteurs familiaux détiennent 12 millions d’ha de forêt sur leurs propriétés. Le code forestier exige qu’ils préservent 50 à 80 % de leur propriété en réserve forestière dont ils peuvent exploiter les ressources dans le cadre d’un plan d’aménagement forestier approuvé par l’État. Malheureusement, en l’absence d’adoption de techniques appropriées, les parcelles défrichées perdent vite leur fertilité et au bout de quelques années, la propriété est entièrement déboisée et les pâturages très peu productifs. L’agriculteur abandonne alors sa propriété et migre vers d’autres fronts pionniers pour reproduire la même stratégie. Préserver les forêts au sein des petites exploitations tout en améliorant le niveau de vie des agriculteurs est donc un enjeu colossal et passe par un changement radical de pratiques.

Les recherches menées par le Cirad (UPR B&SEF) et ses partenaires en Amazonie brésilienne dans le cadre des projets FLoresta e AGRIcultura (FLOAGRI, Union européenne [UE]) et Floresta em Pé (FEP, Fond Français pour l'Environnement Mondial [FFEM]) entre 2005 et 2010 ont montré que l’exploitation forestière, notamment dans le cadre d’un partenariat agriculteur-entreprise forestière, peut jouer un rôle essentiel dans la mise en place de systèmes d’exploitation durables, car la vente de bois fournit un premier revenu pouvant être investi dans des systèmes agricoles écologiquement intensifs et durables. Toutefois, sans l'existence de politiques publiques appuyant la mise en œuvre d'itinéraires techniques améliorés et le développement d’une foresterie paysanne durable, ces modèles ne pourront s’essaimer. En relation étroite avec l’exploitation forestière, les paiements pour services environnementaux et les marchés de compensation offrent une source financière alternative pour le développement de systèmes agricoles durables et la lutte contre la pauvreté. Les projets de l’Agence Nationale de la Recherche (ANR) Invaluable et PESMIX évaluent l'impact de ces instruments dans les systèmes familiaux de production agricole au Brésil, Costa Rica, Guatemala et Mexique. Ces paiements peuvent être sous forme d’argent — comme au Mexique, ou sous forme d’un plan d’investissement agricole et forestier — cas du Guatemala, Costa Rica et Brésil.

Plinio Sist, plinio.sist@cirad.fr & Driss Ezzine De Blas, ezzine@cirad.fr

Date de publication : 01/01/2014





 


 
 

Mise à jour le 11/02/15


 




Extrait du site http://www.agropolis.fr/agriculture-familiale/exemple.php?id=95