PARTAGER / SAUVER

 

Compétences de recherche de Montpellier et du Languedoc-Roussillon

dans le domaine des agricultures familiales

Mots-clés : Amérique du Sud, Amazonie, Brésil, palmier babaçu

Intensification écologique adaptée à la petite agriculture familiale : le cas du palmier babaçu

3. Biodiversité sauvage et cultivée et gestion des ressources naturelles

3. Biodiversité sauvage et cultivée et gestion des ressources naturelles

Extraction manuelle des amandes de babaçu par deux générations de quabradeiras de coco mère et fille - D. Mitja © IRD p>Le palmier babaçu (Attalea speciosa Mart. ex Spreng.) est une espèce utile, native des forêts denses humides de l’Amazonie brésilienne, qui est maintenue dans les agrosystèmes. Elle peut faire partie des espèces à valoriser en vue d’une intensification écologique. Au Brésil, le babaçu est présent sur environ 200 000 km². Il fait l’objet d’extractivisme principalement pour l’utilisation de ses amandes oléagineuses et contribue à l’économie de certains États. Son exploitation est effectuée par une population de travailleurs ruraux à faibles revenus, souvent des femmes agricultrices ou sans terre. Depuis les années 1980, elles se sont regroupées en association, le MIQCB (Movimento Interestadual das Quebradeiras de Coco Babaçu) et luttent pour la reconnaissance de leur métier et des droits qui y sont associés, comme celui d’interdire la coupe des babaçu ou de pouvoir récolter les fruits dans les grandes exploitations agricoles privées. De plus, divers autres acteurs utilisant ou éliminant le palmier, pourraient rapidement impacter irréversiblement le futur de cette espèce.

Des connaissances nécessaires à la mise en place de plans de gestion de l’espèce sont en cours d’acquisition par une équipe pluridisciplinaire (écologie, télédétection, socio-économie, modélisation) et interinstitutionnelle (principalement IRD, universités Montpellier 2 [UM2] et Montpellier 1 [UM1], Inra, Université Fédérale Rurale d’Amazonie [UFRA], Belém, Brésil). Plusieurs projets (voir plus bas la liste des projets) étudient la dynamique de population du palmier, sa répartition spatiale et les facteurs liés à l’occurrence et à la densité des adultes. L’étude de l’impact de la récolte (effectuée par les diverses catégories d’acteurs) sur la reproductibilité de la ressource permettra de proposer des simulations d’évolution qui pourront être utilisées pour la mise en place de plans de gestion.

Projets :

  • Projet CNES/TOSCA_CIC-TOOB : Chaîne d’Intégration des Capteurs de Télédétection pour le suivi de l’Occupation du sol et l’extraction automatique d’Objet ressource : le cas du palmier Babaçu en Amazonie

  • Projet CNPQ/IRD/UFRJ-Relais : Regional Epidemiological Landscape Amazon Information System

  • Projet Agropolis Fondation « Open Science » : Methods and tools for the decision support relating to the sustainable management of the babassu in the pastures in Brazil

  • Projet A IRD-PPR-AMAZ ECOTEL-B : Écologie et télédétection au service des populations locales : le cas du palmier babaçu.



Danielle Mitja, danielle.mitja@ird.fr
& Izildinha Miranda, izildinha.miranda@ufra.edu.br


Date de publication : 01/01/2014





 


 
 

Mise à jour le 11/02/15


 




Extrait du site http://www.agropolis.fr/agriculture-familiale/exemple.php?id=119