PARTAGER / SAUVER

 

Compétences de recherche de Montpellier et du Languedoc-Roussillon

dans le domaine des agricultures familiales

Mots-clés : Afrique, Egypte, Le Caire, système d'élevage, production laitière, buffle, exploitation périurbaine

L'approvisionnement en lait du Grand Caire par les petits producteurs de lait de buffle

2. Systèmes techniques de production agricole et élevage

2. Systèmes techniques de production agricole et élevage

 © C. Corniaux - Collecte de lait et distribution d’aliments pour le bétail dans la proche banlieue du Caire L’approvisionnement en lait du Grand Caire (20 millions d’habitants) est assuré par deux filières. Près de 20 % proviennent de l’industrie (poudre de lait importée) et de grandes exploitations comptant de 100 à plus de 1 000 têtes. Les 80 % restants proviennent d’une filière traditionnelle, appelée « loose milk » par le secteur industriel. La collecte traditionnelle concerne notamment le lait de bufflesse ; ce qui lui donne toute sa singularité. Le Cirad (UMR Selmet) et ses partenaires égyptiens mènent actuellement des recherches sur cette filière traditionnelle dans le cadre du projet Dairy*(2012-2014).

Les exploitations familiales de cette filière traditionnelle sont installées pour partie dans la périphérie du Caire ou du Delta et de la vallée du Nil. À côté de ces exploitations dites traditionnelles qui gèrent le nombre d’animaux laitiers selon la taille du foncier — en moyenne 0,25-0,5 acre/ animal — se développent des exploitations familiales hors- sol fortement dépendantes du marché. En raison du contexte sociopolitique instable et de la croissance urbaine, ces unités principalement urbaines sont aujourd’hui fortement vulnérables. Elles subissent de plein fouet l’augmentation des prix des concentrés à l’importation du fait de la dévaluation de la livre égyptienne et d’une forte pression spéculative sur le foncier en milieu urbain. On assiste depuis 2-3 ans à des départs importants des exploitants vers les zones périphériques ou les nouvelles zones aménagées dans le désert, voire à des abandons.

L’expansion urbaine constitue l’un des principaux facteurs de changement dans le fonctionnement des systèmes d’élevage du Grand Caire et du Delta. Depuis la Révolution, plus de 20 000 ha/an ont été construits sur les terres agricoles du nord du Caire. L’affaiblissement des pouvoirs publics dans la gestion de la réglementation foncière a accentué la spéculation et donc induit un changement irréversible de ces interstices ruraux en milieu urbain. En outre, les exploitations familiales périurbaines voient s’accroître les contraintes en termes de conduite des animaux en milieu urbain (installations verticales, pollution, logistique pour les intrants et les produits). "Projet « Understanding the Traditional Milk Supply Chain functioning in El Cairo City » sur financement AIRD « Young Team » (2012-2013)".

Véronique Alary, veronique.alary@cirad.fr

Date de publication : 01/01/2014





 


 
 

Mise à jour le 11/02/15


 




Extrait du site http://www.agropolis.fr/agriculture-familiale/exemple.php?id=103