PARTAGER / SAUVER

 

Compétences de recherche de Montpellier et du Languedoc-Roussillon

dans le domaine des agricultures familiales

Mots-clés : Afrique, Burkina Faso, culture maraîchère, amélioration des rendements,amendement naturel, lutte contre parasites, agroécologie

Utilisation de poudres de termitière comme bioengrais en maraîchage

2. Systèmes techniques de production agricole et élevage

2. Systèmes techniques de production agricole et élevage

Termitière de Macrotermes	R. Duponnois © Cirad L’environnement socioéconomique dans lequel est pratiquée l'agriculture familiale et la nécessité d'optimiser les performances des périmètres cultivés requièrent des stratégies innovantes peu onéreuses et ne nécessitant pas une expertise technique élevée. Parmi toutes les ressources naturelles susceptibles d'être valorisées pour améliorer la fertilité chimique et biologique des sols figurent les structures biogéniques de termitières caractérisées par leur richesse en éléments nutritifs pour la plante et en microorganismes variés.

Dans ce contexte, un programme de R&D a été conduit dans la province du Komandjari (Burkina Faso) en impliquant une association locale de femmes ayant pour objectif d'utiliser des poudres de termitières (genre Cubitermes) pour améliorer le rendement des cultures de tomates. En produisant des plants de tomates préalablement élevés sur des mini-mottes de compost (4x4x4 cm) amendées par une poudre de termitière (1:10, v:v), les observations in situ réalisées après 4 mois de culture ont montré que cet apport augmentait le développement des plants ainsi que la production de tomates et diminuait l'infestation des racines par des nématodes phytoparasites du genre Meloidogyne (nématodes à galles), principal facteur limitant la productivité des cultures maraîchères dans ces régions. Ce procédé d'agroécologie a été testé avec succès avec d'autres plantes (haricot, aubergine, etc.) dans d'autres pays (Sénégal, Madagascar, etc.).

Robin Duponnois, robin.duponnois@ird.fr

Date de publication : 01/01/2014

Illustrations

R. Duponnois © Cirad - Comparaison de la croissance des plants de tomate élevés de manière traditionnelle (gauche) et traités par mini-mottes amendées en poudre de Cubitermes (droite)




 


 
 

Mise à jour le 11/02/15


 




Extrait du site http://www.agropolis.fr/agriculture-familiale/exemple.php?id=102