PARTAGER / SAUVER

 

Compétences de recherche de Montpellier et du Languedoc-Roussillon

dans le domaine des agricultures familiales

Mots-clés : Asie, Thailande, hévéa, caoutchouc naturel

Hévéaculture familiale en Thaïlande : diversité, capacité à innover et à s’adapter aux changements globaux

2. Systèmes techniques de production agricole et élevage

2. Systèmes techniques de production agricole et élevage

Collecte du latex après la saignée en plantation familiale - © B. Chambon

Avec un tiers de la production mondiale, la Thaïlande est le premier pays producteur et exportateur de caoutchouc naturel, grâce à ses « plantations villageoises » qui représentent 95 % de la superficie totale plantée. Dans ces exploitations, l’hévéa représente souvent la principale source de revenus dans un système de production, voire d’activité, diversifié. Cette hévéaculture de type familial présente néanmoins une grande diversité, depuis les plus petites exploitations de moins d’un hectare mobilisant exclusivement le travail familial, jusqu’aux plus grandes exploitations patronales d’une centaine d’hectares employant plusieurs salariés mais où la famille contribue aussi aux activités agricoles.

Les changements globaux et locaux affectent les pays producteurs de caoutchouc : changements démographiques (augmentation et vieillissement de la population, migration des travailleurs entre régions et secteurs d’activité), raréfaction des terres cultivables, pressions environnementalistes (préservation des forêts, de la biodiversité, de l’eau), changements climatiques. Parallèlement, la demande mondiale croissante incite à produire davantage de caoutchouc naturel, confrontant ainsi les hévéaculteurs à de nombreux défis.

Pour y répondre, le Cirad (avec trois partenaires thaïlandais : Kasetsart University, Prince of Songkla University, Department of Agriculture) a créé en 2008 une plateforme de recherche pluridisciplinaire « Hevea Research Platform in Partnership ». Sa finalité est d’améliorer la productivité des plantations d’hévéa, de caractériser les impacts environnementaux des

plantations et d’identifier les déterminants de la qualité du caoutchouc naturel. Ses activités de recherche visent notamment à :

  • caractériser les formes familiales d’agriculture engagées dans l’hévéaculture ;

  • décrire les pratiques dans les plantations pour évaluer leurs impacts sur la production, l’environnement et la qualité du caoutchouc ;

  • comprendre les déterminants biophysiques et socioéconomiques des pratiques pour répondre aux besoins d’innovation technique des planteurs ;

  • analyser les stratégies d’adaptation des hévéaculteurs aux changements globaux.



En savoir plus

Bénédicte Chambon, benedicte.chambon@cirad.fr

Date de publication : 01/01/2014





 


 
 

Mise à jour le 11/02/15


 




Extrait du site http://www.agropolis.fr/agriculture-familiale/exemple.php?id=101