PARTAGER / SAUVER

Périodicité

Une fois par mois, le jeudi à 19h

Edition 2020
Contact

Deborah Desmaret
Conseil départemental de l'Hérault
ddesmaret@herault.fr


Mélanie Broin
Agropolis International
broin@agropolis.fr

 

Retour sur l'intervention de Stéphane de Tourdonnet et Yildiz Aumeeruddy-Thomas du 18 mars 2021

dans le cadre des « ECHOS DURABLES »

Retrouvez le programme 2021

 

Jeudi 18 mars à 19h - Distanciel

 

L’AGROECOLOGIE OU L’ART DE CULTIVER UN ECOSYSTEME « PRODUCTIF »


Stéphane de Tourdonnet, L'Institut Agro-Montpellier SupAgro, agronome
Yildiz Aumeeruddy-Thomas, Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS), ethnoécologue

Promouvoir des systèmes alimentaires viables respectueux des hommes, des animaux et de leur environnement en valorisant les potentialités écologiques, économiques et sociales d’un territoire, tel est le projet de l’agroécologie, nous faisant nous interroger non seulement sur la façon de produire, mais aussi sur ce qu’on produit et pour quel bénéfice.
© E. Penot / Cirad

Stéphane de Tourdonnet

Stéphane de Tourdonnet
Professeur d’Agronomie L’Institut Agro - Montpellier SupAgro / UMR Innovation

Agroécologue, Stéphane de Tourdonnet dirige le département MPRS (Milieux, Productions, Ressources, Système) de L’institut Agro – Montpellier SupAgro, qui rassemble l’agronomie, les sciences animales et les sciences du milieu.
Ses travaux portent sur la conception et l’évaluation de systèmes agricoles innovants, fondés sur la valorisation de processus écologiques et sur l'analyse et l’accompagnement de l’innovation agroécologique.
Il a débuté sa carrière sur la maîtrise de la pollution dans les systèmes de culture maraîchers ; l’a poursuivie sur la compréhension et l’adaptation de systèmes innovants venus d’Amérique du Sud, associant des cultures céréalières et des plantes de couverture sans aucun travail du sol ; avant de rejoindre Montpellier SupAgro en 2010 au sein de l’UMR Innovation pour renforcer les relations entre écologie, sociologie et anthropologie en recherche et formation sur l’agroécologie au Nord et au Sud (dont le MOOC Agroécologie).

Yildiz Aumeeruddy-Thomas
Directrice de Recherche au CNRS, UMR CEFE, Equipe Interactions et Adaptations Bioculturelles

Ethnoécologue et anthropologue. Elle a dirigé pendant 8 ans le GDR Mosaïque (Domestication et Innovations, Agroécosystèmes, Agrobiodiversités et Environnement), de l’Instiitut Ecologie et environnement du CNRS, et a été jusqu’en 2019 membre du Groupe Spécial de l’IPBES sur les Savoirs Locaux et Indigènes. Auteure principale de l’Evaluation Globale de l’IPBES (2019), son apport a porté en particulier sur le rôle des savoirs locaux dans les Contributions de la Nature aux Populations (NCP) à l’échelle globale. Après une thèse menée en Indonésie sur les pratiques et représentations des agroforêts de Sumatra Central, elle a travaillé de 1996 - 2001 comme coordinatrice du Programme People and Plants Initiative de l’UNESCO et du WWF en Himalaya. Au CNRS depuis 2005, elle développe un programme transméditerranéen sur les agroécosystèmes à forte composante arborée et sur les savoirs, savoir-faire et pratiques historiques qui y sont liés. Elle est Co-Directrice du programme transméditerranéen BioDivMeX du CNRS où elle développe des projets sur ces agroécosystèmes dont en particulier la châtaigneraie fruitière et les oliveraies et figueraies du RiF au Maroc ainsi que la polyculture associée à la viticulture en Sicile.

 

Page du Domaine de Restinclières sur l'opération https://restinclieres.herault.fr/actualite/125795/1043-les-echos-durables.htm



 
 

Mis en ligne le 13/10/21


Contact :




Extrait du site http://www.agropolis.fr/actualites/2021-les-echos-durables-conference-mars.php