Share/Bookmark
Actualités
Mots-clés
projet européen RARGA PROD 2 arganier Maroc arganeraie qualité des produits huile d'argan coopératives de production valorisation des produits agroforesterie gestion durable des agro-écosystèmes
Contact

agropolis@agropolis.fr
Tél : +33 (0)4 67 04 75 75

 

 

Accueil > Actions collectives d'Agropolis International > Gestion de projets et de partenariats collectifs

 

Recherche-Développement sur l’arganier
et ses sous-produits au Maroc
(projet MEDA ADS Arganier 2005-2007)

Dans le cadre du programme européen MEDA « Projet Arganier », un volet était consacré à des recherches sur l’arganeraie, l’arganier et ses différents sous-produits dans le cadre d'un développement durable (projet RARGA PROD 2). Agropolis International a joué le rôle de porteur de projet et de gestionnaire pour le compte des équipes scientifiques impliquées, le gestionnaire local marocain étant l’Agence de Développement Social (ADS).

 

Le volet recherche de ce programme européen s’articulait autour de 2 thèmes principaux :

 

Valorisation de l’huile et des autres sous-produits

Les actions conduites ont eu pour objectif la valorisation des produits (huile d’argan et co-produits issus du fruit de l’arganier) grâce à une approche originale portant à la fois sur les attributs et les déterminants de la qualité des produits :

  • étude des facteurs influençant la qualité

  • amélioration des procédés impliqués

  • élaboration de moyens pour la détection de fraudes

  • développement de nouvelles utilisations pour les produits de l’arganier.

L’influence du terroir de l’arganeraie a également été étudiée. Les groupes cibles étant les producteurs d’huile d’argan et plus particulièrement les coopératives de femmes rurales du Sud-Ouest marocain, très impliquées dans ce secteur.

 

Les acteurs du projet :
L’Université Mohamed V de Rabat, le Cirad (dans le cadre de l’Unité Mixte de Recherche GPEB « Génie des procédés et d’élaboration de bioproduits »), l’Inra (dans le cadre de l’Unité Mixte de Recherche «Sciences pour l’oenologie » et de l’Unité de recherche «Phytopharmacie et médiateurs chimiques »), des coopératives marocaines et de producteurs traditionnels (notamment les femmes) et des collectivités locales.

 

Agroforesterie

Réhabilitation du système agroforestier

L’objectif global était de développer des modèles de gestion durable pour les agro-écosystèmes à base d’arganiers et de réhabiliter les arganeraies dégradées grâce à l’introduction de techniques innovantes et économes , en valorisant le savoir-faire local.

Les objectifs spécifiques étaient :

  • l’amélioration des techniques de régénération artificielle et le développement de nouveaux protocoles de régénération basés sur les biotechnologies modernes

  • l’amélioration en pépinière et en champ de diverses techniques de propagation végétative et d’élevage des plants d’arganiers

  • la mise au point de techniques d’inoculation par les champignons mycorhiziens locaux améliorant la croissance des plantes

  • la mise au point de techniques durables de conduite de l’arganeraie fondées sur la gestion des populations naturelles de champignons mycorhiziens du sol

 

Conception d'écosystèmes forestiers innovants et durables

Les objectifs du projet étaient de développer des modèles de gestion durable pour les agro-écosystèmes à base d’arganiers et de réhabiliter les sites forestiers dégradés par l’introduction de techniques de gestion durable, d’améliorer les revenus tirés des productions agroforestières au niveau des arganeraies, d'assurer la promotion des productions de terroirs et l’introduction de nouveaux concepts de production et de préserver l’agro-biodiversité présente dans la Réserve de Biosphère de l’arganeraie.

Les objectifs spécifiques étaient :

  • l’amélioration des techniques d’élevage des plants d’arganiers en champ basées sur les biotechnologies modernes et les techniques d’inoculation par les champignons mycorhiziens

  • l’étude de l’interaction de l’arganier avec les cultures annuelles comme les céréales, les légumineuses et les cultures fourragères

  • L’introduction de nouvelles cultures de zones arides à forte plus-value

  • L’introduction de nouvelles techniques de conduite agronomique dans la gestion sylvo-pastorale de l’arganeraie

Les acteurs du projet :
L’Institut Agronomique et Vétérinaire d’Agadir, le Cirad (Département Forêts, Unité mixte de recherche « Laboratoire des symbioses tropicales et méditerranéennes »), administrations forestières, coopératives locales.

 



 
 

Mise à jour le 10/07/15


Tél : +33 (0)4 67 04 75 75
agropolis@agropolis.fr




Extrait du site http://www.agropolis.fr/gestion-projets/projet-arganier-programme-meda.php