PARTAGER / SAUVER

Chiffres clés

46 unités de recherche
2 "Laboratoires d'excellence" et 1 institut
5 infrastructures de recherche, d’envergure nationale ou européenne
5 partenaires étrangers ou internationaux

Dossier Agropolis

Téléchargez la version papier du dossier Agropolis "Changement climatique" n° 20 février 2015, 87 pages)
Feuilletez ce dossier

Dossier Agropolis Agricultures familiales

Coordination scientifique :
Sandra Ardoin-Bardin
(IRD), Nicolas Arnaud (CNRS),
Sophie Boutin
(UM),
Jean-Luc Chotte
(IRD),
Philippe Jarne
(CNRS),
Pascal Kosuth
(Agropolis Fondation),
Philippe Lebaron
(UPMC),
Éric Servat
(IRD)

En savoir plus sur le dossier

Toute la collection



Contacts Agropolis

Mélanie Broin
broin@agropolis.fr
Tél. : +33 (0)4 67 04 75 06

Version électronique
Chantal Salson, salson@agropolis.fr


 

Compétences de recherche de Montpellier et du Languedoc-Roussillon

dans l'étude des impacts et adaptations au changement climatique

UMR IPME Interactions plantes micro-organismes environnement

Etablissement(s) de tutelle  : Cirad, IRD, UM


Directeur : Valérie Verdier

  scientifiques

Site web de l'unité





Exemples de recherche de l'unité sur la thématique "changement climatique"

Émergence du virus de la panachure jaune du riz en Afrique

© J.-L. Notteghem - Champs de riz infectés à différents stades par le virus de la panachure jaune du riz (Office du Niger au Mali,2003)

Des changements environnementaux sont à l’origine de l’émergence récente et de la propagation rapide en Afrique du virus de la panachure jaune du riz (appelée « RYMV » pour Rice yellow mottle virus).
Les premières épidémies de RYMY sont survenues dans des complexes rizicoles irrigués. Le contrôle de l’eau permet en effet d'intensifier la riziculture, ce qui
 (...)


L'hétérosis pour atténuer les effets du changement climatique et des bioagresseurs: l'exemple du caféier en Amérique Centrale et Andine

Les recherches portant sur l’adaptation au changement climatique concernent essentiellement les céréales et peu d’efforts portent sur les cultures pérennes tropicales chez lesquelles le stress peut affecter le comportement de la plante pendant plusieurs saisons. L’objectif des travaux de l’UMR IPME en amélioration génétique du caféier est de disposer de cultures (...)

Cet exemple ne figure pas dans la version papier du dossier, publiée en février 2015.

 
 

Mise à jour le 12/03/15


 




Extrait du site http://www.agropolis.fr/changement-climatique/unite-recherche.php?numunite=142