PARTAGER / SAUVER

46 unités de recherche
2 "Laboratoires d'excellence" et 1 institut
5 infrastructures de recherche, d’envergure nationale ou européenne
5 partenaires étrangers ou internationaux

<Dossier Agropolis

Téléchargez la version papier du dossier Agropolis "Changement climatique" n° 20 février 2015, 87 pages)
Feuilletez ce dossier

Dossier Agropolis Agricultures familiales

Coordination scientifique :
Sandra Ardoin-Bardin
(IRD), Nicolas Arnaud (CNRS),
Sophie Boutin
(UM),
Jean-Luc Chotte
(IRD),
Philippe Jarne
(CNRS),
Pascal Kosuth
(Agropolis Fondation),
Philippe Lebaron
(UPMC),
Éric Servat
(IRD)

En savoir plus sur le dossier

Toute la collection



Contacts Agropolis

Mélanie Broin
broin@agropolis.fr
Tél. : +33 (0)4 67 04 75 06

Version électronique
Chantal Salson, salson@agropolis.fr


 

Compétences de recherche de Montpellier et du Languedoc-Roussillon

dans l'étude des impacts et adaptations au changement climatique

Effet du changement climatique sur l'importance de la rouille orangée dans les caféières d'Amérique centrale

Copyright et légende : Système agroforestier de caféiers - © Cirad

Système agroforestier de caféiers - © Cirad

En Amérique centrale, les petits agriculteurs représentent la majorité des systèmes de production agricole et assurent une part significative de l’approvisionnement en produits alimentaires. Ils sont aussi particulièrement vulnérables aux effets du changement climatique, du fait des surfaces réduites de leurs exploitations, d’une forte dépendance aux services environnementaux tels que l’approvisionnement en eau ou la pollinisation, d’une capacité d’adaptation limitée et de la prédominance des cultures pluviales.
Or, le changement climatique va probablement conduire à une baisse des rendements et à l’émergence de maladies et ravageurs, avec des impacts significatifs sur les moyens de subsistance des petits agriculteurs. Ainsi, à travers le projet CASCADE mis en œuvre au Costa Rica, au Honduras et au Guatemala, l’UMR B-AMR coopère avec l’ONG Conservation International et le CATIE (Centre de recherche et d’enseignement en agriculture tropicale) pour identifier et tester des stratégies d’adaptation au changement climatique basées sur les écosystèmes pour les petits agriculteurs, par exemple à travers la restauration et la protection des forêts pour sécuriser l’approvisionnement en eau et prévenir les glissements de terrain.

Jacques Avelino, jacques.avelino@cirad.fr

Date de publication : 01/02/2015

Cet exemple ne figure pas dans la version papier du dossier, publiée en février 2015.




 


 
 

Mise à jour le 11/03/15


 




Extrait du site http://www.agropolis.fr/changement-climatique/exemple.php?id=191