PARTAGER / SAUVER

46 unités de recherche
2 "Laboratoires d'excellence" et 1 institut
5 infrastructures de recherche, d’envergure nationale ou européenne
5 partenaires étrangers ou internationaux

<Dossier Agropolis

Téléchargez la version papier du dossier Agropolis "Changement climatique" n° 20 février 2015, 87 pages)
Feuilletez ce dossier

Dossier Agropolis Agricultures familiales

Coordination scientifique :
Sandra Ardoin-Bardin
(IRD), Nicolas Arnaud (CNRS),
Sophie Boutin
(UM),
Jean-Luc Chotte
(IRD),
Philippe Jarne
(CNRS),
Pascal Kosuth
(Agropolis Fondation),
Philippe Lebaron
(UPMC),
Éric Servat
(IRD)

En savoir plus sur le dossier

Toute la collection



Contacts Agropolis

Mélanie Broin
broin@agropolis.fr
Tél. : +33 (0)4 67 04 75 06

Version électronique
Chantal Salson, salson@agropolis.fr


 

Compétences de recherche de Montpellier et du Languedoc-Roussillon

dans l'étude des impacts et adaptations au changement climatique

Futur des systèmes d'élevage Méditerranéens

Copyright et légende : V. Alary © Cirad - Région de El Hammam (Égypte) : culture et pâturage de plantes fourragères (bersim en hiver et maïs en été) sur les nouvelles terres irriguées par le canal El Nars

V. Alary © Cirad - Région de El Hammam (Égypte) : culture et pâturage de plantes fourragères (bersim en hiver et maïs en été) sur les nouvelles terres irriguées par le canal El Nars

Les systèmes d’élevage de la région méditerranéenne doivent s’adapter à des changements à la fois multiples et complexes liés à l’histoire passée et présente de la région. Le projet CLIMED, mené par l’UMR Selmet et associant le Cirad, l’Inra, l’IRD, l’Agricultural Research Center (Égypte) et l’Institut Agronomique et Vétérinaire Hassan II (Maroc), vise à comprendre et à évaluer la viabilité technique, économique et socio-écologique des systèmes intégrés « agriculture-élevage » dans le contexte méditerranéen. L’enjeu est double ; il convient à la fois :

  • d’aider les agriculteurs, les collectivités locales, les chercheurs et les décideurs politiques à mieux comprendre et prévoir les évolutions futures de l’élevage en Méditerranée ;

  • de définir des priorités, des règles et des politiques mieux à même d’appréhender les questions socio-environnementales en lien avec la pression démographique et foncière, avec l’augmentation de la demande et avec l’évolution de la concurrence internationale.


Ainsi, les principaux objectifs du projet CLIMED sont :

  1. l’identification et la compréhension des systèmes « agricultureélevage » pour un meilleur usage des ressources (eau, sol, résidus de récolte, fourrages des parcours...) et une plus grande efficacité socioéconomique (amplification de la production afin de répondre à la demande croissante de produits animaux de qualité) ;

  2. l’évaluation des capacités d’adaptation de ces systèmes, ainsi que de leur degré de vulnérabilité et de flexibilité face aux contraintes et changements actuels ;

  3. l’évaluation de la coviabilité socio-écologique et de la résilience de ces systèmes à l’égard de la croissance démographique et dans une perspective historique ;

  4. l’élaboration de scénarios futurs et la formulation de priorités pour le développement de l’élevage dans le contexte méditerranéen, de manière à accroître les capacités d’adaptation de ces systèmes.


Le projet permettra également — via le partage des méthodes de recherche et de bases de données — de renforcer la collaboration interdisciplinaire entre les différentes équipes issues de plusieurs pays méditerranéens.



Véronique Alary,veronique.alary@cirad.fr

Date de publication : 01/02/2015


Imprimer le chapitre 4. Changement climatique & systèmes de production agricole et élevage , dans lequel figure cet exemple




 


 
 

Mise à jour le 11/03/15


 




Extrait du site http://www.agropolis.fr/changement-climatique/exemple.php?id=170