Share/Bookmark

46 unités de recherche
2 "Laboratoires d'excellence" et 1 institut
5 infrastructures de recherche, d’envergure nationale ou européenne
5 partenaires étrangers ou internationaux

<Dossier Agropolis

Téléchargez la version papier du dossier Agropolis "Changement climatique" n° 20 février 2015, 87 pages)
Feuilletez ce dossier

Dossier Agropolis Agricultures familiales

Coordination scientifique :
Sandra Ardoin-Bardin
(IRD), Nicolas Arnaud (CNRS),
Sophie Boutin
(UM),
Jean-Luc Chotte
(IRD),
Philippe Jarne
(CNRS),
Pascal Kosuth
(Agropolis Fondation),
Philippe Lebaron
(UPMC),
Éric Servat
(IRD)

En savoir plus sur le dossier

Toute la collection



Contacts Agropolis

Mélanie Broin
broin@agropolis.fr
Tél. : +33 (0)4 67 04 75 06

Version électronique
Chantal Salson, salson@agropolis.fr


 

Compétences de recherche de Montpellier et du Languedoc-Roussillon

dans l'étude des impacts et adaptations au changement climatique

Influences hydrodynamiques sur la conservation des coraux en contexte littoral et dans les canyons profonds

Copyright et légende : © UPMC-LECOB (Chaire Fondation TOTAL) - Expérience de croissance de coraux profond à 500 m de profondeur dans le canyon Lacaze-Duthiers, France

© UPMC-LECOB (Chaire Fondation TOTAL) - Expérience de croissance de coraux profond à 500 m de profondeur dans le canyon Lacaze-Duthiers, France

Les gorgonaires sont des espèces-ingénieures remarquables du littoral méditerranéen. Ils jouent un rôle essentiel pour la biomasse et la diversité des substrats rocheux. Pour évaluer l’impact de mesures de protection sur la distribution de ces espèces, le LECOB développe des modèles de connectivité, en simulant de la dispersion larvaire, qui combinent des études expérimentales du comportement de mobilité des larves et des simulations numériques de l'hydrodynamique. Ces estimations de la connectivité sont établies pour des métapopulations de différentes espèces de gorgonaires (dont le corail et les gorgones rouges et blanches), en mer Ligure dans le cadre d'une bourse doctorale européenne (MARES) et dans le Golfe du Lion dans le cadre d’un projet LITEAU IV (RocConnect).

Les coraux scléractiniaires jouent un rôle comparable en environnement profond. Particulièrement vulnérables aux impacts anthropiques (chalutage, déchets) et aux effets du changement global (réchauffement, acidification et modification de la circulation des masses d’eau), ils font également l’objet de mesures de protection au niveau international. Les ressources nutritives de certains canyons sous-marins, liées à des conditions hydrodynamiques particulières, en font des habitats privilégiés pour ces coraux. C’est le cas notamment du canyon Lacaze-Duthiers, au large de Banyuls, qui abrite d’importantes populations de Lophelia pertusa et de Madrepora oculata, désormais intégrées dans le plan de gestion du Parc naturel marin du Golfe du Lion.

Afin d'évaluer la sensibilité de ces écosystèmes profonds aux changements climatiques, et notamment à l’influence d’évènements météorologiques extrêmes, le LECOB a développé un programme de recherche dédié à la croissance et au rôle écologique de ces espèces-ingénieures, associant géochimie organique et écologie microbienne. Ces travaux s'inscrivent dans le programme de la chaire « Environnement marin extrême, biodiversité et changement global » mise en place par l’UPMC avec le soutien de la Fondation TOTAL. Ils ont été appuyés par le CNRS (Projet Exploratoire Pluridisciplinaire de l’Institut d’Écologie et Environnement) et font l’objet d’une collaboration avec la Jacobs International University de Brême (Allemagne).

Katell Guizien, katell.guizien@obs-banyuls.fr

Date de publication : 01/02/2015


Imprimer le chapitre 2. Changement climatique & Biodiversité et écosystèmes , dans lequel figure cet exemple




 


 
 

Mise à jour le 11/03/15


 




Extrait du site http://www.agropolis.fr/changement-climatique/exemple.php?id=154