PARTAGER / SAUVER

46 unités de recherche
2 "Laboratoires d'excellence" et 1 institut
5 infrastructures de recherche, d’envergure nationale ou européenne
5 partenaires étrangers ou internationaux

<Dossier Agropolis

Téléchargez la version papier du dossier Agropolis "Changement climatique" n° 20 février 2015, 87 pages)
Feuilletez ce dossier

Dossier Agropolis Agricultures familiales

Coordination scientifique :
Sandra Ardoin-Bardin
(IRD), Nicolas Arnaud (CNRS),
Sophie Boutin
(UM),
Jean-Luc Chotte
(IRD),
Philippe Jarne
(CNRS),
Pascal Kosuth
(Agropolis Fondation),
Philippe Lebaron
(UPMC),
Éric Servat
(IRD)

En savoir plus sur le dossier

Toute la collection



Contacts Agropolis

Mélanie Broin
broin@agropolis.fr
Tél. : +33 (0)4 67 04 75 06

Version électronique
Chantal Salson, salson@agropolis.fr


 

Compétences de recherche de Montpellier et du Languedoc-Roussillon

dans l'étude des impacts et adaptations au changement climatique

Projet EcoAdapt : adaptation au changement climatique pour le développement local

Copyright et légende : © C.E. Manchego - Mesure de paramètres climatiques dans la forêt modèle de Jujuy en Argentine

© C.E. Manchego - Mesure de paramètres climatiques dans la forêt modèle de Jujuy en Argentine

Le projet EcoAdapt est financé par l’Union européenne pour une durée de quatre ans, à compter de janvier 2012, dans le cadre de son 7e Programme Cadre de Recherche et Développement (PCRD). Il vise à promouvoir une coopération intégrée entre science et société civile, au bénéfice des écosystèmes et des habitants de trois pays d’Amérique latine. EcoAdapt espère démontrer que le travail conjoint des scientifiques et des organisations de la société civile (OSC) peut aider à concevoir des stratégies d’adaptation au changement climatique reposant sur des bases sociales et techniques solides. Les OSC apportent leurs connaissances issues de leur travail sur le terrain avec les populations locales, tandis que les chercheurs apportent leurs connaissances acquises par l’expérimentation dans le champ des sciences sociales et biophysiques. Ce travail, qui consiste à articuler entre elles différentes formes de connaissances afin d'aboutir à la production de connaissances collectives nouvelles, constitue le véritable défi relevé par EcoAdapt pour soutenir les populations vivant dans les zones d’action du projet : les forêts modèles de Jujuy en Argentine, de Chiquitano en Bolivie et de Alto Malleco au Chili.

L’expérience du projet EcoAdapt dans la création de plans d’adaptation sera mise à profit et évaluée dans d’autres zones où les conflits liés à l’utilisation des ressources en eau pourraient être exacerbés par les effets croissants du changement climatique. À cette fin, EcoAdapt travaille à différents niveaux : il s’appuie sur les réseaux existants tout en les renforçant et en les développant, ce qui permet non seulement une diffusion efficace des résultats du projet mais aussi son enrichissement constant par de nouvelles idées. EcoAdapt se fonde sur l’idée que l’adaptation au changement climatique ne peut se faire que dans un effort collectif, chacune des organisations complémentaires œuvrant en fonction de ses compétences et de ses champs d’action. Il associe ainsi cinq OSC et quatre partenaires scientifiques, dont l’UR Green.
Au niveau international, le projet a également des connexions avec le réseau latino-américain des bureaux en charge du changement climatique (RIOCC ) et avec le réseau américain des forêts modèles (IAMFN ), ainsi qu’avec les acteurs locaux qui sont parties prenantes des plateformes de forêts modèles (universités, agences nationales, associations de producteurs, conseils communautaires, etc.).

En savoir plus

Grégoire Leclerc, gregoire.leclerc@cirad.fr

Date de publication : 01/02/2015


Imprimer le chapitre 1. Changement climatique & ressources, territoires et développement, dans lequel figure cet exemple




 


 
 

Mise à jour le 11/03/15


 




Extrait du site http://www.agropolis.fr/changement-climatique/exemple.php?id=138