PARTAGER / SAUVER

 

Compétences de recherche de Montpellier et du Languedoc-Roussillon dans le domaine de la biodiversité

"Biodiversité - Des sciences pour les humains et la nature"

UMR LAMETA--> CEE-M Laboratoire montpelliérain d'économie théorique et appliquée --> Centre d'Economie de l'Environnement de Montpellier

Etablissement(s) de tutelle  : CNRS, Inra, Montpellier SupAgro, UM


Centre d'Economie de l'Environnement succède au 1/1/2018 au Laboratoire Montpelliérain d'Economie Théorique et Appliquée (LAMETA, UMR 5474).


Économie de la biodiversité et des services liés aux écosystèmes

Le Laboratoire Montpelliérain d’Économie Théorique et Appliquée (UMR LAMETA, CNRS, Inra, Montpellier SupAgro, UM1) conduit des travaux en sciences économiques, organisés autour de cinq axes thématiques : économie et finance comportementales, choix publics et éthique sociale, économie de la concurrence et de la réglementation, politiques de développement durable et gestion des ressources naturelles, économie de la biodiversité et des services liés aux écosystèmes.

Pour chacun de ces axes, l’objectif est d’associer de façon constructive et productive les réflexions fondamentales—bénéficiant de collaborations internationales et valorisées par des publications académiques et la formation de doctorants—et des études plus finalisées, donnant lieu ainsi à des partenariats avec des institutions françaises et européennes.


L’économie de la biodiversité et des services liés aux écosystèmes renvoie principalement à deux catégories de questions :

  • Analyser les raisons pour lesquelles la biodiversité et le fonctionnement des écosystèmes contribuent au bien-être social. Ceci implique de mener une réflexion en amont sur les éléments de mesure de la biodiversité et ensuite de mettre en évidence les liens existant entre biodiversité, services écosystémiques et leur utilité sociale afin d’identifier les raisons économiques pour mettre en oeuvre des politiques ambitieuses de conservation.

  • Modéliser et tester dans un cadre expérimental les instruments de ces politiques, sachant que la biodiversité et les écosystèmes sont majoritairement liés à des espaces privés et que les enjeux de la conservation sont souvent internationaux.



Depuis la fin des années 1990, des chercheurs du LAMETA sont impliqués dans plusieurs sujets :

  • analyse des instruments incitatifs favorisant la conservation de la biodiversité sur des terres privées (taxes, droits transférables…) ou dans les pays en développement (transferts Nord-Sud) ;

  • analyse de contrats favorisant la conservation, notamment dans le cadre de mesures agrienvironnementales (y compris la question de leur allocation par des mécanismes d’enchère) ;

  • réflexions sur les mesures de la biodiversité, en particulier celles qui intègrent les aspects économiques ;

  • évaluation économique des services rendus par les écosystèmes, paysages, et stratégies paysannes de gestion des ressources génétiques.


Le LAMETA est la seule unité de recherche française collectivement engagée dans des programmes de recherche en économie de la biodiversité. Il bénéficie à Montpellier d’un réseau de collaborations interdisciplinaires.

Ses membres ont été sollicités pour des expertises collectives, comme celle de l’Inra sur les relations « agriculture-biodiversité » ou le rapport du Centre d’Analyse Stratégiques sur l’approche économique de la biodiversité et des services liés aux écosystèmes.

Les projets en cours portent sur :

  • l’analyse des objectifs assignés aux politiques de conservation y compris une réflexion sur les indicateurs et les évaluations de la biodiversité ;

  • la modélisation de mécanismes incitatifs—notamment internationaux—pour les politiques de conservation ;

  • la gestion et le partage des risques liés à la biodiversité et aux services écosystémiques ;

  • l’analyse des politiques de lutte contre les espèces envahissantes, de façon à intégrer les effets ambivalents de l’introduction de certaines espèces ;

  • l’économie des politiques du paysage ;

  • l’évaluation des aires marines protégées et la gestion spatiale des ressources halieutiques.


Date de la description : 01.10.2011


Directeur : Brice Magdalou

28  scientifiques

Site web de l'unité





Exemples de recherche de l'unité sur la thématique Biodiversité

Quelle est la valeur sociale des insectes pollinisateurs ?

Abeille sur une fleur de cosmos - A. Beghey © Inra

Dans le cadre du programme ALARM (Assessing LArge-scale environmental Risks for biodiversity with tested Methods), des chercheurs du LAMETA et du Laboratoire Pollinisation & Écologie des Abeilles (Inra Avignon) ont évalué le service de pollinisation rendu par les insectes, en particulier les abeilles (Apiformes), à la production agricole mondiale. (...)



 
 

Mise à jour le 23/04/14


 




Extrait du site http://www.agropolis.fr/biodiversite/unite-recherche.php?numunite=66