PARTAGER / SAUVER

 

Compétences de recherche de Montpellier et du Languedoc-Roussillon dans le domaine de la biodiversité

"Biodiversité - Des sciences pour les humains et la nature"

UPR F&S Forêts et Sociétés

Etablissement(s) de tutelle  : Cirad


Principal objectif est de conserver les forêts tropicales par la mise au point de pratiques de gestion durable assurant d’une part le maintien des services environnementaux clés (biodiversité, stockage de carbone), la production de biens et contribuant d'autre part à l'amélioration des conditions de vie des populations locales et de la société en général. L’unité, est une équipe de recherche pluri-disciplinaire comprenant trente-huit cadres scientifiques, quatre assistantes, une technicienne, et une quinzaine de doctorants. Près d'un tiers des chercheurs travaillent dans les pays forestiers tropicaux du monde en Afrique, Amérique Latine et Asie du Sud-Est où ils sont accueillis au sein d’organismes partenaires du Cirad. Ancien nom : BSEF - Biens et services des écosystèmes forestiers tropicaux : l'enjeu du changement global.


Écosystèmes forestiers tropicaux et sociétés

L’UR Biens et Services des Écosystèmes Forestiers Tropicaux (Cirad) a pour centre d’intérêt les écosystèmes forestiers tropicaux et les sociétés qui interagissent avec ces écosystèmes. Elle étudie le fonctionnement et les changements de ces systèmes en interaction, avec pour objectif général l’évaluation et/ou la mise en oeuvre des politiques, règles et pratiques qui :

  • facilitent leur adaptation aux contraintes et opportunités résultant des changements globaux et

  • renforcent la durabilité des services qu’ils fournissent aux sociétés, aux échelles locales et globales.


La biodiversité, à la fois spécifique et fonctionnelle, fait l’objet d’une attention particulière dans cette UR, par le rôle qu’elle joue dans l’adaptation des systèmes considérés face aux changements globaux, et par la nécessité de la préserver en tant que pourvoyeuse de services.


L’UR regroupe des chercheurs relevant de plusieurs disciplines (écologie, géographie, sciences politiques) au sein de trois domaines de recherche :

  • Résilience des écosystèmes forestiers tropicaux face à l’exploitation et aux changements globaux. Ce domaine s’intéresse aux facteurs explicatifs de la structure et de la diversité des forêts tropicales, et aux impacts actuels et futurs de l’exploitation des ressources dans un contexte de changement global, notamment climatique. Les recherches portent en particulier sur les relations entre diversité, résilience et productivité, et les efforts sur l’intégration des connaissances dans des outils d’aide à la décision permettant de mieux gérer les biens et services produits par les écosystèmes forestiers.

  • Relations entre résilience des écosystèmes et vulnérabilité des sociétés qui en dépendent. Les recherches portent sur les liens entre l’exploitation des forêts à usage domestique ou commerçant (qui permet d’améliorer les conditions de vie des populations) et la dynamique des écosystèmes exploités, en termes de biomasse et de biodiversité. Elles s’intéressent aux stratégies mises en place par ces sociétés face aux changements dans leur environnement écologique et humain, ainsi qu’aux réponses des écosystèmes à ces stratégies. ?? Politiques et instruments de l’action publique concernant les forêts tropicales. Ce domaine analyse la manière dont sont construites et mises en oeuvre les politiques qui affectent les forêts tropicales, et les méthodes d’évaluation de leur efficacité. Les relations entre les caractéristiques globales des écosystèmes forestiers (structure, biomasse, diversité floristique) d’une part, les biens et services fournis et les paiements pour services environnementaux d’autre part, y sont également étudiées, en interaction avec les deux autres domaines. Parmi les thèmes abordés, le mécanisme « Réduction des émissions issues de la déforestation et de la dégradation » et sa mise en oeuvre à travers des paiements pour services environnementaux, occupent une place importante.


L’UR intervient sur les trois continents et à différentes échelles, depuis l’échelle régionale des grands bassins forestiers jusqu’à celle du village ou de la parcelle. Elle a tissé de nombreux partenariats, au nord comme au sud : partenariats scientifiques avec des universités et des organismes de recherche nationaux et internationaux, partenariats institutionnels avec des ministères chargés de la gestion forestière et/ ou de l’environnement, partenariats privés avec des bureaux d’étude spécialisés en aménagement forestier, partenariats avec des ONG.

Date de la description : 01.10.2011


Directeur : Plinio Sist

38  scientifiques

Site web de l'unité





Exemples de recherche de l'unité sur la thématique Biodiversité

Projet « Identification et analyse des principes de fonctionnement du littoral Est-malgache : vers une gestion intégrée »

Usages contraires de la mer à Madagascar : pêche côtière et exploitation pétrolière - E. Rakotorisoa ©  Cirad

Les littoraux malgaches présentent un intérêt écologique et économique majeur pour le développement durable de Madagascar et de la région de l'Océan Indien. Par exemple, les récifs coralliens et les mangroves, sites de reproduction des crevettes et de la plus grande partie de la faune littorale, représentent un revenu potentiel annuel respectivement d'environ (...)


Concilier restauration de la diversité forestière et gestion durable de la ressource bois énergie en Afrique centrale : le projet Makala en République Démocratique du Congo

J.N. Marien © Cirad -Sélection de rejets d’essences locales très appréciées pour la fourniture de charbon de bois dans les espaces cultivés après exploitation forestière et culture sur brûlis (République Démocratique du Congo)

Contrairement à de nombreuses idées reçues, la dégradation des forêts d’Afrique centrale et la déforestation sont essentiellement liées à la pratique non maîtrisée de la culture sur brûlis, au développement de l’agro-industrie et à l’exploitation non durable du bois énergie, qui représente 90 % de l’énergie domestique des populations rurales et urbaines et 80 (...)



 
 

Mise à jour le 23/04/14


 




Extrait du site http://www.agropolis.fr/biodiversite/unite-recherche.php?numunite=33