PARTAGER / SAUVER

Définition

Le terme "biodiversité" est défini comme étant la diversité du vivant à toutes ses échelles d'organisation des gènes, des populations et communautés, des écosystèmes, et en y incluant les humains du fait de leurs intéractions avec toutes les composantes de la biodiversité.

[Source : Convention sur la diversité biologique]

Dossier Agropolis

Téléchargez la version papier du dossier Agropolis "Biodiversité - Des sciences pour les humains et la nature" n° 13 (octobre 2010, 84 pages)
Feuilletez ce dossier

Dossier Agropolis Biodiversité

Coordinateur scientifique du dossier : Serge Morand (Cnrs)

Contact Agropoliss

Gestionnaire du portail :
Chantal Salson
Agropolis International
salson@agropolis.fr
Tél. : +33 (0)4 67 04 75 49

 

Compétences de recherche de Montpellier et du Languedoc-Roussillon dans le domaine de la biodiversité

"Biodiversité - Des sciences pour les humains et la nature"

 

Développement et utilisation des zones humides méditerranéennes

Créée il y a plus de 50 ans, la Tour du Valat est une organisation indépendante, sans but lucratif, gérée par une fondation reconnue d’utilité publique et basée en Camargue. Elle a développé une activité de recherche pour la conservation des zones humides méditerranéennes avec un souci constant : « Mieux comprendre pour mieux gérer ».

La Tour du Valat génère de la connaissance, produit des outils et des informations pour aider les décideurs et les gestionnaires des zones humides à prendre les mesures les plus appropriées pour un développement durable et une utilisation rationnelle des zones humides, répondant ainsi à sa mission : « Arrêter la perte et la dégradation des zones humides méditerranéennes et de leurs ressources naturelles, les restaurer et promouvoir leur utilisation rationnelle ».

Face à l’ampleur des défis et à l’urgence des réponses concrètes à apporter, le programme se focalise sur les grands enjeux et les cibles prioritaires, celles qui influencent les politiques, touchent le plus grand nombre d’acteurs de gestion ou exercent un lobbying auprès du grand public ou des divers groupes socioprofessionnels. La notion de transfert est au cœur même de la mission de la Tour du Valat. La conservation des zones humides ne peut se faire sans un renforcement des capacités des divers acteurs intervenant dans la gestion de ces milieux : décideurs, gestionnaires techniques, usagers. C’est pourquoi une expertise a été développée dans divers domaines tels que la formation, l’édition de documents de vulgarisation, la sensibilisation et plus largement la communication.

La Tour du Valat planifie ses activités sur une base quinquennale. Le programme actuel est organisé selon trois thèmes principaux correspondant à trois approches complémentaires :

  • Changements globaux et dynamiques des espèces

  • Gestion intégrée et dynamiques des écosystèmes

  • Observatoires, biodiversité et politiques publiques

Chaque composante du programme inclut des projets qui sont développés en intégrant plusieurs disciplines. Ceux-ci sont mis en œuvre à différentes échelles spatiales : la région méditerranéenne, la Camargue et le domaine de la Tour du Valat. Sur le domaine de la Tour du Valat, qui englobe la majeure partie des habitats naturels caractéristiques de la Camargue et notamment des milieux rares et menacés, la mise en œuvre de programmes de recherche est favorisée en leur offrant un terrain. Par ailleurs 1 844 des 2 600 hectares du domaine bénéficient d’un classement en Réserve Naturelle Régionale.

La Tour du Valat comprend une soixantaine de salariés répartis en trois équipes :

  • L'équipe scientifique : une trentaine de chercheurs, chefs de projets, ingénieurs, techniciens. L’ornithologie joue un rôle central mais on compte également des spécialistes de l’hydrologie, de la télédétection et de la géomatique, de la biologie des communautés et des populations de plantes, des poissons et des crustacés, des statistiques et de la gestion des données ainsi que de la gestion intégrée et du transfert.

  • La gestion du domaine : une dizaine d’ingénieurs, techniciens des systèmes naturels, agents de maintenance et gardians.

  • Les services généraux : une vingtaine d’emplois, à caractère administratif et de maintenance, assurent toutes les activités indispensables au bon fonctionnement de la structure

 

Date de la description: 01.10.2010

 

Directeur : Jean Jalbert

Site web de la Tour du Valat >>

 

 


 
 

Mise à jour le 20/07/15


 




Extrait du site http://www.agropolis.fr/biodiversite/tour-du-valat.php