PARTAGER / SAUVER

 

Compétences de recherche de Montpellier et
du Languedoc-Roussillondans le domaine de la biodiversité

"Biodiversité - Des sciences pour les humains et la nature"

Projet « Identification et analyse des principes de fonctionnement du littoral Est-malgache : vers une gestion intégrée »

2. Biodiversité fonctionnelle

2. Biodiversité fonctionnelle

Usages contraires de la mer à Madagascar : pêche côtière et exploitation pétrolière - E. Rakotorisoa ©  Cirad Les littoraux malgaches présentent un intérêt écologique et économique majeur pour le développement durable de Madagascar et de la région de l'Océan Indien. Par exemple, les récifs coralliens et les mangroves, sites de reproduction des crevettes et de la plus grande partie de la faune littorale, représentent un revenu potentiel annuel respectivement d'environ 100 à 200 millions d'euros. Ce revenu inclut les services environnementaux que ces habitats procurent. Maintenir la diversité, la santé, les complémentarités des écosystèmes littoraux malgaches est donc essentiel. Or, aujourd’hui, les écosystèmes littoraux sont gravement menacés par des phénomènes naturels mais surtout par les activités humaines. Ces constats suscitent des questions sur l'urgence et la nécessité d’instaurer de modes de gestion adéquats aux espaces littoraux : qu'en est-il de la possibilité de mettre en place une gestion intégrée des littoraux malgaches et quels sont les modes de suivi-évaluation pertinents à instituer pour aboutir à la protection des littoraux et surtout au développement durable ?

Pour répondre à ces questions, cette étude se fonde sur une approche de type systémique, qui favorise la prise en compte des différentes échelles où s’opèrent des interactions significatives entre les composantes de la biodiversité, les modalités d'organisation sociale, les politiques publiques (internationales et nationales), les formes de gouvernance locale et les activités économiques de mise en valeur. Ce travail permet une meilleure connaissance des caractéristiques des écosystèmes présents à Madagascar et de leurs modes de gestion. Financé par l'Institut Français de la Biodiversité, le CNRS et l’IRD, ce projet étudie la région Est de Madagascar, caractéristique en matière de biodiversité des littoraux. Il implique des chercheurs du Nord et du Sud, issus de diverses disciplines (droit, économie, biologie, sociologie, anthropologie, informatique).

En savoir plus

Contact(s) :
Philippe Karpe, karpe@cirad.fr

Date de publication : 01/10/2010





 


 
 

Mise à jour le 2/04/14


 




Extrait du site http://www.agropolis.fr/biodiversite/exemple.php?id=70