PARTAGER / SAUVER

 

Compétences de recherche de Montpellier et de sa région dans le domaine de l'agronomie

Agronomie - Plantes cultivées et systèmes de culture

Mots-clés : système de culture, agrosystème, représentation systémique, bananier, banane

Modélisation du fonctionnement d'un agrosystèmes tropical : le cas du bananier

1. Assurer une production alliant quantité et qualité

1. Assurer une production alliant quantité et qualité

Association bananier/Neonotomia Wightii (légumineuse) - © J.M. Risede Innover en matière de systèmes de culture (SdC) nécessite de modifier le fonctionnement global de l’agrosystème. Une approche systémique des relations entre la plante, les bioagresseurs et le milieu est alors nécessaire pour comprendre et décrire le fonctionnement de ces nouveaux systèmes, plus complexes que ceux fondés sur l’usage massif d’intrants. Cette représentation systémique du fonctionnement de l’agrosystème, paramétrable en fonction de la valeur des variables étudiées, constitue un modèle : ce véritable outil d’aide à la conception des SdC permet également d’obtenir une représentation de leur fonctionnement.

Le modèle SIMBA simule le fonctionnement et les performances des bananeraies et permet l’évaluation multicritères de SdC, virtuels ou réels. Il est paramétrable suivant différentes variables (données climatiques et pédologiques, niveaux initiaux des populations de nématodes parasites) et permet de simuler la croissance des bananiers et leur rendement, les dynamiques de développement des bioagresseurs, le niveau d’eau et d’azote dans le sol, ainsi que la croissance et l’effet des plantes de couverture et des adventices. Il évalue en outre les risques environnementaux des systèmes simulés. Il prend en compte l’évolution de la structure du peuplement de bananiers au cours des cycles de culture. L’intégration dans le modèle de la composante parasitaire, en interaction avec la croissance et la structure du peuplement, l’état du sol et l’emploi de nématicides,est un élément majeur dans la simulation de la performance agri-environnementale des bananeraies simulées. Il permet d’étudier certains mécanismes écologiques et de proposer et d’optimiser de nouveaux moyens de lutte (rotations culturales, systèmes à base de plantes de couverture…).

L’organisation spatiale inter- et intraparcellaire ainsi que la spatialisation des moyens de protection sont des éléments-clés pour le contrôle des bioagresseurs. Du fait de sa dispersion modérée, le charançon du bananier est un bon exemple pour étudier l’effet de l’organisation spatiale des SdC sur son épidémiologie. Le modèle COSMOS simule le déplacement de l’insecte, sa reproduction et sa mortalité, en interaction avec le bananier, les résidus de culture, les plantes de couverture et des pièges à phéromones. Il permet d’optimiser le piégeage et propose des agencements paysagers qui limitent le développement des populations de charançons.

Ces nouveaux outils devraient permettre de prédire les performances en termes de production et les propriétés émergentes des différentes communautés de la bananeraie, comme leur stabilité ou leur résilience.

En savoir plus

Contact(s) :
Philippe Tixier, philippe.tixier@cirad.fr

Date de publication : 30/05/2010

Référence(s)

Tixier P., Lavigne C., Alvarez S., Gauquier A., Blanchard M., Ripoche A., Achard R.. 2011.Model evaluation of cover crops, application to eleven species for banana cropping systems.European journal of agronomy, 34 (1) : 53-61
Lien DOI / site éditeur

Blazy J.M., Tixier P., Thomas A., Ozier Lafontaine H., Salmon F., Wery J.. 2010.BANAD: A farm model for ex ante assessment of agro-ecological innovations and its application to banana farms in Guadeloupe . Agricultural systems, 103 (4) : 221-232

Lien DOI / site éditeur

Les publications de Philippe Tixier
Lien DOI / site éditeur





 


 
 

Mise à jour le 18/08/17


 




Extrait du site http://www.agropolis.fr/agronomie/exemple.php?id=5