PARTAGER / SAUVER

 

Compétences de recherche de Montpellier et de sa région dans le domaine de l'agronomie

Agronomie - Plantes cultivées et systèmes de culture

Mots-clés :

Pollution persistante des sols et sécurité sanitaire des produits horticoles : cas de la chlordécone aux Antilles

4. Préserver les ressources en eau

4. Préserver les ressources en eau

Vue du bassin versant élémentaire, Féfé, Guadeloupe-©J.B. Charlier La chlordécone est un insecticide organochloré qui a été utilisé de 1971 à 1993 aux Antilles. Cette molécule est stable et persiste aujourd’hui encore dans l’environnement. Il s’ensuit une contamination chronique du milieu et de certaines cultures. On connaît peu les modalités de dispersion de ce pesticide fortement adsorbé sur des sols riches en matière organique, en climat tropical humide. Un premier volet traite des déterminants du relargage de la molécule au sein du profil du sol et de son transfert vers les nappes. L’adsorption et la désorption de la chlordécone sont caractérisées pour les différents types de sol, en fonction de la qualité de leurs matières organiques et des caractéristiques de la phase minérale. L’intensité et la dynamique de migration de la chlordécone vers les nappes sont modélisées suivant les propriétés des sols et les évènements climatiques.

Le second volet étudie les déterminants de la contamination des rivières à l’échelle du bassin versant. En Guadeloupe, les mesures in situ (pluviométrie, débits des cours d’eau, piézométrie) définissent le fonctionnement hydrologique d’un bassin élémentaire et du bassin ressource. Elles sont complétées par l’analyse de la pollution des sols, et son suivi dans les eaux (nappe et rivière). Les voies de transfert du polluant et sa dynamique seront simulées par modélisation. Enfin, le transfert de la molécule du sol vers les cultures est mesuré à différentes échelles pour mieux comprendre les voies et les moteurs de ce transfert au sein de la plante. L’intégration des données aboutit à des outils de gestion qui anticipent le risque sanitaire et qui permettent d’identifier les principales zones contributrices de la pollution et l’évolution de la pression polluante au cours du temps. Ils contribueront à une meilleure gestion du milieu et des risques d’exposition pour la population par l’ensemble des acteurs du territoire. Ces travaux sont réalisés par les UR HortSys et Systèmes bananiers (Cirad), l’Inra Guadeloupe, l’UMR LISAH, l’IRD de Martinique et l’Agrosphere Institute (Jülich, Allemagne), dans le cadre du Plan National Chlordécone et de Chlordexco (projet « Contaminants, Écosystème, Santé » de l’Agence Nationale pour la Recherche).

En savoir plus

Contact(s) :
Magalie Jannoyer, magalie.jannoyer@cirad.fr
Philippe Cattan, philippe.cattan@cirad.fr
& Marc Voltz, marc.voltz@supagro.inra.fr

Date de publication : 30/05/2010

Illustrations

Essai en milieu contrôlé pour l'étude du transfert de chlordécone entre le sol et la carotte ©M Lesueur Jannoyer Plantation de dachines (Colocasia esculenta), ©M Lesueur Jannoyer Vue du bassin versant élémentaire, Féfé, Guadeloupe, © JB Charlier Bassin versant élémentaire: points de mesure, Féfé, Guadeloupe, ©JB Charlier Structure de la molécule de chlordécone




 


 
 

Mise à jour le 18/08/17


 




Extrait du site http://www.agropolis.fr/agronomie/exemple.php?id=30