PARTAGER / SAUVER

 

Compétences de recherche de Montpellier et de sa région dans le domaine de l'agronomie

Agronomie - Plantes cultivées et systèmes de culture

Mots-clés : production fruitière, production tropicale, qualité du fruit, production, qualité, modélisation, phénologie, croissance, manguier

Production et qualité du fruit chez le manguier

1. Assurer une production alliant quantité et qualité

1. Assurer une production alliant quantité et qualité

Manguier de la variété Cogshall en pleine production © F. Normand Comme d’autres espèces fruitières tropicales, sa culture pose des problèmes relatifs au rendement et à la qualité : alternance de floraison et de production d’une année sur l’autre, qualité et maturité des fruits variables, contrôle des maladies et ravageurs.Le manque de connaissances sur le manguier est un frein à la bonne maîtrise de sa culture. La démarche adoptée consiste à identifier les facteurs qui affectent les processus-clés du cycle biologique du manguier et à repérer ceux sur lesquels l’agriculteur peut agir en vue d’une production régulière et de qualité, selon des pratiques respectant l’environnement. Face à la complexité des processus abordés et aux nombreuses interactions, la modélisation est un outil de choix pour synthétiser les connaissances.Ces travaux ont montré qu’il existe chez le manguier des relations étroites et réciproques, quantitatives et temporelles,entre la croissance végétative et les processus de floraison/fructification. Un modèle de développement du manguier est en cours de construction, basé sur la phénologie de l’arbre et sur les facteurs endogènes et exogènes (température) qui l’affectent.Par ailleurs, il a été montré que la croissance et l’élaboration de la qualité du fruit dépendent de son environnement lumineux et de la disponibilité en carbone et en eau. Un modèle d’élaboration du calibre et de la qualité de la mangue est actuellement opérationnel.Ces résultats amènent à proposer des opérations techniques innovantes qui sont testées en parcelles de production. Le couplage des deux modèles précédents permettra à terme la construction d’un modèle d’élaboration du rendement et de la qualité des fruits à l’échelle de l’arbre puis du verger. La prise en compte de la phénologie, et donc des stades sensibles aux bioagresseurs, ouvrira la voie aux couplages avec des modèles de bioagresseurs pour la mise au point de techniques non chimiques de protection du verger.

Contact(s) :
Frédéric Normand, frederic.normand[at] cirad.fr et Mathieu Léchaudel mathieu.lechaudel[at]cirad.fr

Date de publication : 30/05/2010

Référence(s)

Normand F., Pambo Bello A. K, Trottier C. and Lauri P.-É. 2009. Is axis position within tree architecture a determinant of axis morphology, branching, flowering and fruiting? An essay in mango. Annals of Botany, 103: 1325-1336
Lien DOI / site éditeur

Normand F., Bissery C., Damour G., Lauri P.-É., 2008. Hydraulic and mechanical stem properties affect leaf-stem allometry in mango cultivars. New Phytologist, 178: 590–602

Lien DOI / site éditeur

Léchaudel M., Vercambre G., Lescourret F., Normand F., Génard M., 2007. An analysis of elastic and plastic fruit growth of mango in response to various assimilate supplies. Tree Physiology, 27, 219-230
Lien DOI / site éditeur

Illustrations

Belle production de mangues, variété Sensation - © Frédéric Normand Verger de manguiers à l’approche de la récolte- © Frédéric Normand Verger de jeunes manguiers en pleine floraison à La Réunion - © Frédéric Normand




 


 
 

Mise à jour le 18/08/17


 




Extrait du site http://www.agropolis.fr/agronomie/exemple.php?id=3