PARTAGER / SAUVER

 

Compétences de recherche de Montpellier et de sa région dans le domaine de l'agronomie

Agronomie - Plantes cultivées et systèmes de culture

Mots-clés : système de production agricole, palmier à huile, agriculture durable

Indicateurs d’impacts environnementaux en plantation de palmier à huile

2. Minimiser l'impact des cultures sur les cycles biogégochimiques

2. Minimiser l'impact des cultures sur les cycles biogéochimiques

Inventaire des plantes vasculaires dans une plantation de palmier à huile  © Jean-Pierre Caliman SMARTRI Comprendre et mesurer les impacts environnementaux d’une production agricole est indispensable à l’optimisation des systèmes vers une production durable. Cet enjeu se révèle crucial dans le cas du palmier à huile. En effet, la demande mondiale croissante d’huile de palme accentue rapidement la pression sur les ressources naturelles. Le Cirad développe depuis 2004 des indicateurs agri-environnementaux destinés à aider les planteurs à réduire leur impact environnemental en modifiant leurs pratiques.
Des indicateurs de la méthode INDIGO® ont été adaptés pour le palmier à huile. Ces indicateurs sont conçus sur la base d’une modélisation des émissions et impacts potentiels, et validés par des données de terrain. Un système de notation, développé à partir des connaissances scientifiques et de l’expertise de terrain, permet de classer les pratiques entre 0 (risque important pour l’environnement, pratique à changer) et 10 (situation optimale, sans risque), 7 étant défini comme le seuil de durabilité.

Ces systèmes de notations, qui sont déjà opérationnels pour quatre premiers indicateurs (fertilisation azotée, phytosanitaire, matière organique et couverture du sol), ont été regroupés pour leur calcul dans une base de données disposant d’une interface graphique conviviale : le logiciel « Ipalm ». Les planteurs qui adoptent « Ipalm » peuvent déjà établir un diagnostic environnemental de leur plantation, puis raisonner l’amélioration de leurs pratiques grâce à des simulations. Les travaux de recherche se poursuivent en amont sur le fonctionnement des agro-écosystèmes pour alimenter le développement de nouveaux indicateurs et leur validation dans des conditions variées (climats, sols, pratiques agricoles, etc.). L’équipe se focalise notamment sur la production d’indicateurs de l’impact des pratiques sur la biodiversité d’une part, et sur la qualité des eaux d’autre part, en élargissant son approche de l’évaluation environnementale à l’échelle du paysage. À plus long terme, l’intégration d’indicateurs d’impacts socio-économiques est envisagée pour répondre aux enjeux multiples de la durabilité.

Contact(s) :
Jean-Pierre Caliman, jean-pierre.caliman@cirad.fr
Aude Verwilghen, aude.verwilghen@cirad.fr
& Cécile Bessou, cecile.bessou@cirad.fr

Date de publication : 30/05/2010

Illustrations

Paysage et usages du sol - © A. Verwilghen Fertilisation organique dans une plantation de palmier à huile  - Aude Verwilghen © Cirad




 


 
 

Mise à jour le 18/08/17


 




Extrait du site http://www.agropolis.fr/agronomie/exemple.php?id=16