PARTAGER / SAUVER

 

Compétences de recherche de Montpellier et du Languedoc-Roussillon dans le domaine de la biodiversité

"Biodiversité - Des sciences pour les humains et la nature"

UPR HortSys Fonctionnement agroécologique et performances des systèmes de culture horticoles

Etablissement(s) de tutelle  : Cirad



Systèmes horticoles et innovations agroécologiques

L’horticulture est désormais considérée comme une composante essentielle de la sécurité et de l’équilibre alimentaire mondial. Les systèmes horticoles sont également une source importante de revenus et d’emplois pour les populations les plus pauvres en zone tropicale.

Cependant, les cultures horticoles sont particulièrement sensibles aux bio-agresseurs et les méthodes de lutte contre ces bio-agresseurs font le plus souvent appel à des pesticides, entraînant des risques sur la santé humaine et l’environnement. Le défi global consiste donc à concilier à la fois une production horticole de qualité en quantité suffisante pour satisfaire une demande mondiale en croissance et permettre le développement économique et social des paysans des pays du Sud, ainsi qu’une limitation des risques pour la santé humaine et les écosystèmes.

L'UPR « Fonctionnement agroécologique et performances des systèmes de culture horticoles » (UPR HortSys, Cirad) cherche à proposer des systèmes horticoles innovants basés sur le fonctionnement agroécologique.

Ses activités sont conduites sur des dispositifs basés à Montpellier, dans les départements d'outre-mer (Martinique, La Réunion) et dans différents pays d'Afrique (Bénin, Kenya, Madagascar, Sénégal). Les agricultures familiales sont au cœur des innovations agroécologiques actuellement testées et diffusées dans les systèmes horticoles au niveau de leurs performances agronomiques, sanitaires, environnementales, économiques et sociales et de la conception de systèmes horticoles innovants, privilégiant le fonctionnement et les régulations agroécologiques.


Le questionnement scientifique de l’UPR s'articule autour de deux axes prioritaires :

  • fonctionnement agroécologique du système horticole ;

  • évaluation et conception de systèmes horticoles répondant aux nouveaux enjeux économiques, écologiques et sanitaires.

L’agriculture familiale est alors considérée à la fois comme un espace constitué de différents compartiments et types de biodiversité du système (biodiversité végétale, animale et microbienne ; biodiversité aérienne et tellurique ; biodiversité ressource, biodiversité destructrice), et comme un espace constitué de techniques culturales appliquées par l’agriculteur.


L'unité développe un partenariat actif national et international (instituts de recherche et organisations internationales) à destination des pays du Sud.


Date de la description : 01.01.2014


Directeur : Fabrice Le Bellec

28  scientifiques

Site web de l'unité





Exemples de recherche de l'unité sur la thématique Agriculture familiale

L’agriculture familiale urbaine est-elle utile au développement des villes ? Le cas de Meknès au Maroc

Agriculture urbaine à Meknès, Maroc © P.Dugué

L’agriculture familiale urbaine est-elle utile au développement des villes ? Le cas de Meknès au Maroc L’agriculture urbaine dans les pays du Sud évolue en fonction de la dynamique de développement des villes. Dans le cas de Meknès (Maroc), son maintien s’explique par la faible emprise spatiale des activités de production —élevage laitier hors-sol, maraîchage— (...)


L'agriculture urbaine et périurbaine comme opportunité pour l'adoption de pratiques agroécologiques : l'exemple du compost

© L.Parrot- Décharge sauvage à Yaoundé, Cameroun - Comment transformer une contrainte en ressource ?

L’urbanisation et l’exode rural constituent-ils réellement une menace pour les agricultures familiales ? La réponse n’est pas aussi tranchée que cela. La présence de marchés et de consommateurs solvables à proximité des sites de production dans des zones urbaines ou périurbaines permet de fournir une incitation suffisamment importante pour favoriser la pratique (...)


Co-conception de systèmes de culture à bas-intrants en agrumiculture en Guadeloupe

© Y. Biard - Jeune verger d’orangers en Guadeloupe. Les fortes pentes empêchent une gestion mécanique de l’enherbement d’où une utilisation systématique et régulière d’herbicides

Les objectifs des systèmes de culture durables imposent aux acteurs du développement agricole/rural une conception (ou reconception) et une évaluation de ces systèmes. Le prototypage peut être une méthodologie efficace de conception. Cependant, cette méthode conduit souvent les chercheurs à être seuls concepteurs alors que parallèlement l'appropriation des innovations (...)



 
 

Mise à jour le 27/05/14


 




Extrait du site http://www.agropolis.fr/agriculture-familiale/unite-recherche.php?numunite=134