Share/Bookmark

Ce dossier d'Agropolis International est labellisé dans le cadre de la programmation par l'Organisation des Nations Unies
2014 Année internationale de l'agriculture familiale

2014, Année internationale de l'agriculture familiale

Chiffres clés

Compétences de recherche à Montpellier et sa région
dans le domaine des
agricultures familiales

21 unités de recherche

1000 chercheurs pour répondre
aux enjeux posés par le modèle
des agricultures familiales,
en France et dans le monde

 

Dossier Agropolis

Téléchargez la version papier du dossier Agropolis "Agricultures familiales" n° 19 février 2014, 63 pages)
Feuilletez ce dossier

Dossier Agropolis Agricultures familiales

Coordinateur scientifique du dossier :
Jean-Michel Sourisseau (Cirad)

Contacts Agropoliss

Sylvie Albert

Mélanie Broin
broin@agropolis.fr
Tél. : +33 (0)4 67 04 75 06

Version électronique
Chantal Salson, salson@agropolis.fr

 

Compétences de recherche de Montpellier et du Languedoc-Roussillon

dans le domaine des agricultures familiales

 

2. Systèmes techniques de production agricole et élevage

Auteur :

Emmanuel Torquebiau (UPR AÏDA)

01.01.2014

Les agricultures familiales des pays du Sud reposent sur des systèmes techniques précis et des compétences pointues. On ne nourrit pas trois milliards de personnes en improvisant.
On ne produit pas 95 % du cacao mondial sans un savoir expert détaillé. On n’élève pas 19 milliards d’animaux sans une stratégie approfondie d’alimentation des troupeaux.
Les agriculteurs des tropiques ont donc mis au point au cours des siècles des systèmes techniques performants reposant sur des savoirs locaux patiemment améliorés et longuement éprouvés. Leur analyse révèle des perles : des agriculteurs camerounais ou thaïlandais cultivent des cacaoyers ou des hévéas hors de leur zone habituelle de culture définie par les agronomes ; des éleveurs familiaux égyptiens assurent 80 % de l’approvisionnement en lait du Grand Caire ; des plantations villageoises familiales d’hévéas en Thaïlande représentent 95 % de la superficie totale plantée dans le pays, etc.

Paysage agricole dans le Haut Atlas occidental, Maroc - Y. Simonneaux © IRD

Paysage agricole dans le Haut Atlas occidental, Maroc - Y. Simonneaux © IRD Ces exemples, parmi d’autres, montrent comment les chercheurs des organismes membres d’Agropolis ont su prendre en compte les savoirs techniques locaux et les pratiques des acteurs afin d’en faire le fondement de leurs recherches.
Sur cette base, il est possible de co-construire et de concevoir avec les agriculteurs des systèmes techniques modifiés, améliorés, afin de renforcer la production agricole sans bouleverser le monde rural. Les recherches en cours sur les systèmes techniques de production et d’élevage prennent aussi en compte la dimension agroécologique, désormais incontournable. Les résultats les plus récents montrent qu'il est possible d’assurer la production agricole en utilisant des principes écologiques et sans violenter l’environnement. Entre épargner la terre par une politique de réserves naturelles ou la partager en associant production et protection (land sparing vs. land sharing), l’agroécologie appliquée à l’agriculture familiale soutient le partage : dans l’exploitation agricole familiale moderne imaginée par ces chercheurs, les ressources environnementales sont protégées et la population nourrie.

Les unités de recherche et les exemples présentés dans ce chapitre témoignent de ce pari :

  • Qui aurait pensé que la poudre de termitière pouvait servir d’engrais ? L’UMR LSTM l’a fait. Utilisée par les femmes pour les cultures maraîchères, cette poudre améliore la croissance des plantes et réduit les attaques de certains bio-agresseurs.

  • L’UPR « Performance des systèmes de culture des plantes pérennes » montre au Cameroun que, malgré des rendements inférieurs à ceux de l’agriculture industrielle, la place du palmier à huile est essentielle dans la stratégie des petits exploitants familiaux et que sa gestion, en lien avec les cultures vivrières, est conçue pour assurer des revenus à long terme.

  • L’horticulture est une composante essentielle de la sécurité et de l’équilibre alimentaire mondial. En Guadeloupe, l’UPR HortSys a mis au point des techniques d’enherbement permettant de réduire les herbicides dans les plantations d’agrumes.

  • L’agriculture de conservation est une technique prometteuse qui associe labour minimum, plantes de couverture et rotation des cultures. L’UPR AÏDA l’explore afin de lui conférer des propriétés amélioratrices du sol.

  • Le caoutchouc naturel est une ressource renouvelable de qualité qui permet de diminuer notre consommation d’hydrocarbures fossiles non renouvelables. En Thaïlande, l’UMR Eco&Sols montre que sur certains sols, les plantes de couverture constituent un apport considérable d’engrais naturel pour les arbres. L’UPR « Performance des systèmes de culture des plantes pérennes » a montré que les plantations familiales d’hévéa peuvent s’adapter aux changements globaux tout en produisant du caoutchouc de qualité.

  • L’urbanisation en Afrique centrale exerce une énorme pression sur les ressources en bois énergie. L’UPR B&SEF encourage la régénération naturelle assistée des arbres, afin de valoriser l’agriculture sur brûlis et réduire les risques de déforestation.

  • Les recherches de l’UMR Selmet sur la filière traditionnelle du lait de bufflesse dans la région du Caire ont montré son rôle important pour l’approvisionnement de la métropole.

  • Les recherches de l’UMR Intrepid montrent que la pisciculture traditionnelle améliore les revenus des exploitations familiales.
  • Au Maroc, pour économiser l’eau, l’UMR G-EAU accompagne le dialogue entre irrigants et institutions afin d’expliciter les différentes logiques d’irrigation.

  • Grâce à des études d’épidémiologie participative, l’UPR AGIRs et l’UMR Moisa conjuguent surveillance des maladies et compréhension des facteurs économiques influant la gestion de la maladie par l’éleveur familial.

La connaissance approfondie des systèmes techniques de production agricole et d’élevage de l’agriculture familiale par la communauté scientifique régionale est une marque du respect qui leur est dû et une contribution à leur protection. Tous ne survivront pas, mais on ne pourra pas dire qu’on ne savait pas...

 


Compétences de la communauté scientifique

  • Exemples de recherche
  • Unités et équipes de recherche impliquées

Co-conception de systèmes de culture à bas-intrants en agrumiculture en Guadeloupe

© Y. Biard - Jeune verger d’orangers en Guadeloupe. Les fortes pentes empêchent une gestion mécanique de l’enherbement d’où une utilisation systématique et régulière d’herbicides

Les objectifs des systèmes de culture durables imposent aux acteurs du développement agricole/rural une conception (ou reconception) et une évaluation de ces systèmes. Le prototypage peut être une méthodologie efficace de conception. Cependant, cette méthode conduit (...)



Projet ABACO Agroecology-based aggradation-conservation agriculture

© K. Naudin, région du Lac Alaotra, Madagascar - Echange entre paysans autour d’une parcelle test de pois Bambara cultivé en agriculture de conservation

L’agriculture familiale d’Afrique semi-aride est dans une situation de plus en plus vulnérable en raison des effets directs et indirects du changement climatique, de la pression démographique et de la dégradation des ressources. L’agriculture de conservation (AC) (...)



Choix du précédent cultural dans les palmeraies villageoises au Cameroun

Évolution d’une exploitation familiale vers une exploitation patronale employant un salarié permanent

La région d’Edéa au sud du Cameroun, qui est le principal bassin de production élaeicole du pays, se caractérise par des rendements des palmeraies industrielles satisfaisants dans les conditions pédoclimatiques de la région (14 à 16 t/ha de régimes), tandis

 (...)



Hévéaculture familiale en Thaïlande : diversité, capacité à innover et à s’adapter aux changements globaux

Collecte du latex après la saignée en plantation familiale - © B. Chambon

Avec un tiers de la production mondiale, la Thaïlande est le premier pays producteur et exportateur de caoutchouc naturel, grâce à ses « plantations villageoises » qui représentent 95 % de la superficie totale plantée. Dans ces exploitations, l’hévéa représente

 (...)



Utilisation de poudres de termitière comme bioengrais en maraîchage

Termitière de Macrotermes	R. Duponnois © Cirad

L’environnement socioéconomique dans lequel est pratiquée l'agriculture familiale et la nécessité d'optimiser les performances des périmètres cultivés requièrent des stratégies innovantes peu onéreuses et ne nécessitant pas une expertise technique élevée. Parmi (...)



L'approvisionnement en lait du Grand Caire par les petits producteurs de lait de buffle

 © C. Corniaux - Collecte de lait et distribution d’aliments pour le bétail dans la proche banlieue du Caire

L’approvisionnement en lait du Grand Caire (20 millions d’habitants) est assuré par deux filières. Près de 20 % proviennent de l’industrie (poudre de lait importée) et de grandes exploitations comptant de 100 à plus de 1 000 têtes. Les 80 % restants proviennent (...)



Projet Ré-SyPiEx : réseau de recherche-développement sur les systèmes piscicoles extensifs familiaux en Afrique de l'Ouest et centrale

Etang piscicole de barrage avec l’étang de service à droite, Cameroun - © APDRA

La pisciculture « traditionnelle » et extensive contribue au développement durable des exploitations agricoles familiales et à la lutte contre la pauvreté au Bénin, en Côte d'Ivoire, au Cameroun et dans plusieurs autres pays africains. Cependant, du fait de son (...)



La tradition alimentaire africaine revisitée par la recherche

Séchage solaire des oignons en pays Dogon, Mali -  © D. Pallet

Le projet AFTER (African Food Tradition Revisited by Research) a pour ambition d’améliorer des produits traditionnels alimentaires d’Afrique et leur savoir-faire associé en partageant des connaissances et des techniques européennes et africaines, afin (...)



Surveillance de maladies endémiques et épidémiques : la maladie de Newcastle (Madagascar) et la fièvre aphteuse (Asie du Sud-Est)

Petit troupeau d’oies gardé par un jeune garçon. Lac Alaotra, Madagascar -© V. Chevalier

Le Cirad (UPR AGIRs et UMR Moisa) et ses partenaires mènent deux projets de recherche épidémiologique sur la maladie de Newcastle et la fièvre aphteuse afin de mieux appréhender les risques d’apparition des foyers et d’améliorer les stratégies de contrôle de ces (...)



Intensification écologique des plantations d’hévéa en zones marginales

Associations  hévéa/pueraria  et hévéa/vétiver - © C. Clermont Dauphin

De nombreux petits agriculteurs du sud-est asiatique développent actuellement des plantations d’hévéa (Hevea brasiliensis Muell. Arg.) dans des régions peu propices à cet arbre du point de vue pédoclimatique. Ceci se traduit par des délais importants (...)



Le goutte-à-goutte des agricultures familiales au Maroc

Conduite de l'irrigation sur une installation goutte-à-goutte à vannettes dans le Saiss, Maroc -  © M. Benouniche

Dans un contexte de pénurie croissante d’eau, le Maroc a une renommée internationale en matière d’irrigation localisée, avec des agriculteurs et des sociétés privées à la pointe de la technologie et soutenus par une politique ambitieuse de reconversion des systèmes (...)



Des techniques agroforestières pour un approvisionnement durable des villes d’Afrique centrale en bois énergie

Faidherbia albida âgés d'une quinzaine d'années dans un champ de coton, Nord-Cameroun - © R. Peltier

Les besoins en énergie domestique et en produits vivriers des villes d'Afrique centrale ne cessent d'augmenter ; ce qui fait peser une pression importante sur la ressource en bois. Dans ce contexte, le projet Makala (« braise » en lingala) a pour objectif d’assurer (...)



 

Principales unités et équipes de recherche impliquées sur la thématique "Systèmes techniques de production agricole et élevage"

Nom de l'unité et lien vers le site web Organismes membres participants ou partenaires Nb. scientifiques Directeur Fiche descriptive
UMR Intrepid : Intensification raisonnée et écologique pour une pisciculture durable
La composante Cirad a rejoint l'ISE-M et la composante Ifremer a rejoint MARBEC en janvier 2015. L'UMR Intrepid regroupait les unités propres Aquaculture (Cirad) et le laboratoire environnement ressources - Languedoc-Roussillon RER/LR (Ifremer).
14 En savoir plus
UMR LSTM : Laboratoire des symbioses tropicales et méditerranéennes Cirad, Inra, IRD, Montpellier SupAgro, UM 24 Robin Duponnois En savoir plus
UMR QUALISUD : Démarche intégrée pour l'obtention d'aliments de qualité Cirad, Montpellier SupAgro, UM 66 Dominique Pallet En savoir plus
UMR SELMET : Systèmes d'élevage méditerranéens et tropicaux
SELMET est le résultat de la fusion de SEPA (UPR Cirad) et ERRC (UMR Inra,Montpellier SupAgro, Cirad).
Cirad, Inra, Montpellier SupAgro 34 Alexandre Ickowicz En savoir plus
UPR AIDA : Agroécologie et intensification durable des cultures annuelles
Depuis le 1er janvier 2014, UPR Aida - Agroécologie et intensification durable des cultures annuelles -Directeur : Eric Scopel
Cirad 56 Eric Scopel En savoir plus
UPR HortSys : Fonctionnement agroécologique et performances des systèmes de culture horticoles Cirad 28 Eric Malézieux En savoir plus
UPR PSCPP : Performance des systèmes de culture des plantes pérennes Cirad 20 Eric Gohet En savoir plus

Autres équipes concernées par la thématique "Systèmes techniques de production agricole et élevage"

Nom de l'unité et lien vers le site web Organismes membres participants ou partenaires Nb. scientifiques Directeur Fiche descriptive
UMR Eco&Sols : Écologie fonctionnelle et biogéochimie des sols et agro-écosystèmes Cirad, Inra, IRD, Montpellier SupAgro 68 Jean-Luc Chotte En savoir plus
UMR G-EAU : Gestion de l'eau, acteurs, usages AgroParisTech, CIHEAM-IAM.M, Cirad, IRD, Irstea, Montpellier SupAgro 70 Olivier Barreteau En savoir plus
UMR MOISA : Marchés, organisations, institutions et stratégies d'acteurs CIHEAM-IAM.M, Cirad, Inra, Montpellier SupAgro 65 Paule Moustier En savoir plus
UPR AGIRs : Animal et gestion intégrée des risques
Les anciennes unités Animal et gestion intégrée des risques (Agirs) et Contrôle des maladies animales exotiques et émergentes (Cmaee) se sont rassemblées le 1er janvier 2017 pour créer la nouvelle UMR Astre.
Cirad 27 François Roger En savoir plus
UPR : Forêts et sociétés Cirad 45 Plinio Sist En savoir plus
UPR GREEN : Gestion des ressources renouvelables et environnement Cirad 20 Aurélie Botta En savoir plus

 

 

Voir aussi...

1. Dynamiques économiques, organisationnelles et sociales2. Systèmes techniques de production agricole et élevage3. Biodiversité sauvage et cultivée et gestion des ressources naturelles4. Accompagnement, politiques publiques

 

 

 


 
 

Mise à jour le 23/02/16


 




Extrait du site http://www.agropolis.fr/agriculture-familiale/ch2-systemes-techniques-de-production-agricole-et-elevage.php