Share/Bookmark

Ce dossier d'Agropolis International est labellisé dans le cadre de la programmation par l'Organisation des Nations Unies

2014, Année internationale de l'agriculture familiale

Chiffres clés

Compétences de recherche à Montpellier et sa région
dans le domaine des
agricultures familiales

21 unités de recherche

1000 chercheurs pour répondre
aux enjeux posés par le modèle
des agricultures familiales,
en France et dans le monde

 

Dossier Agropolis

Téléchargez la version papier du dossier Agropolis "Agricultures familiales" n° 19 février 2014, 63 pages)
Feuilletez ce dossier

Dossier Agropolis Agricultures familiales 2014

Coordinateur scientifique du dossier :
Jean-Michel Sourisseau (Cirad)

Contacts Agropoliss

Sylvie Albert

Mélanie Broin
broin@agropolis.fr
Tél. : +33 (0)4 67 04 75 06

Version électronique
Chantal Salson, salson@agropolis.fr

 

Compétences de recherche de Montpellier et du Languedoc-Roussillon

dans le domaine des agricultures familiales

Le CGIAR et l'Année internationale de l'agriculture familiale

Dans les pays en développement, l’agriculture familiale produit la majeure partie des aliments consommés grâce à l’exploitation de plus de 80 % des terres arables et constitue de ce fait une thématique fédératrice pour le CGIAR.

Tous les CGIAR Research Programs (CRPs) visent à produire des résultats au bénéfice de l’agriculture familiale. Les programmes d’amélioration des plantes cultivées, du bétail et des poissons offrent des solutions innovantes pour intensifier et diversifier l’activité des petits paysans. Les nouvelles variétés améliorées sont intégrées aux CRPs dits « systémiques » qui favorisent leur adoption à grande échelle, et ce en accord avec les programmes centrés sur la gestion durable des ressources naturelles. L’adoption de ces résultats est facilitée par la mise en place de politiques innovantes (CRP Policy, Institutions & Markets) en intégrant la filière correspondante avec les chaînes de valeurs associées à la commercialisation des produits agricoles (CRP Livestock & Fish) . Des programmes systémiques tels que celui sur les écosystèmes humides (CRP Humidtropics) abordent l’amélioration de la productivité des petites exploitations familiales agricoles, agroforestières, pastorales ou aquicoles, par la diversification des cultures et des activités ainsi que par l’amélioration de l’accès au marché. D'autres CRPs impliquent les exploitations familiales en amont des activités de recherche, comme c’est le cas du CRP Roots, Tubers & Bananas , qui favorise la propagation de plants de qualité à coût réduit pour les familles et leur exploitation. La qualité alimentaire et la santé sont aussi abordées par la production et l’adoption d’aliments bio-fortifiés (manioc, patate douce, sorgho, pomme de terre) enrichis en vitamine A, fer et zinc (CRP Agriculture for Nutrition and Health).

Les 16 programmes du CGIAR illustrent le rôle prépondérant des femmes dans la cohésion sociale au sein de l’exploitation familiale, ainsi que leur responsabilité (travail au champ, conduite des troupeaux, activités post-récolte, gestion de coopératives agricoles, etc.). Afin d’encourager leur implication en tant que facteur-clé de stabilité, tous les CRPs incluent dorénavant une composante transversale de recherche sur le genre, avec budget et objectifs de recherche précis.

Copyright et légende : N. Palmer © CIAT - Travail au champ dans le cadre du CRP Roots, Tubers & Bananas en Afrique de l’Est

N.Palmer ©CIAT - Travail au champ dans le cadre du CRP RootsTubers & Bananas en Afrique de l'Est

Afin d’avoir plus d’impacts sur les petits agriculteurs, des synergies sont recherchées entre les CRPs et des partenariats ambitieux établis avec des institutions publiques internationales spécialisées dans la recherche agricole (Cirad, IRD, Inra, Embrapa, USDA * , etc.), la FAO, des agences nationales de recherche de pays en développement, des ONG ainsi que des partenaires privés.

Par ces approches multidisciplinaires, ses activités et programmes innovants, et la qualité de ses partenariats, le CGIAR est donc un acteur international majeur engagé dans le développement de l’agriculture familiale.



EmbrapaLe CGIAR, un partenariat mondial de recherche agricole pour un futur sans faim

Le CGIAR œuvre à réduire la pauvreté rurale, à améliorer la sécurité alimentaire, la santé humaine et la nutrition, et à encourager une gestion durable des ressources naturelles.

Les 16 centres membres du Consortium du CGIAR mènent des recherches en étroite collaboration avec des centaines d’organisations, y compris des instituts nationaux et régionaux de recherche, des organisations de la société civile, des établissements universitaires et le secteur privé. Ces centres génèrent et diffusent des connaissances, des technologies et des politiques en faveur du développement agricole à travers des programmes de recherche internationaux pluridisciplinaires et multi-partenariaux (CRPs - CGIAR Research Programs).

Implanté à Montpellier, le Consortium Office du CGIAR entretient des relations privilégiées avec la communauté d’Agropolis, et au-delà avec des partenaires français et européens.

Le Fonds multi-donateurs du CGIAR finance la recherche menée par les centres via ces programmes de recherche. Il procure un financement fiable et prévisible sur plusieurs années.

Avec 10 000 employés, le CGIAR est une infrastructure inégalée de recherche et de réseaux dynamiques à travers le globe.

Pour plus d’informations : www.cgiar.org

Contact :
Philippe Ellul, p.ellul@cgiar.org


 
 

Mise à jour le 27/10/16


 




Extrait du site http://www.agropolis.fr/agriculture-familiale/cgiar.php