Share/Bookmark

Ce dossier d'Agropolis International est labellisé dans le cadre de la programmation par l'Organisation des Nations Unies
2014 Année internationale de l'agriculture familiale

2014, Année internationale de l'agriculture familiale

Consultez la version mobile

Flash code vers la version mobile du dossier Agropolis Agricultures familiales

Focus sur

Rencontres internationales "Agricultures familiales et recherche", Montpellier, 1-3 juin 2014 : vidéo, actes ...


Séminaire Brésil-Argentine sur les agricultures familiales. 4 juin 2014, Agropolis International, Montpellier
Séminaire organisé par le Labex Europe de l'EMBRAPA, le labintex de l'INTA et Agropolis International , en parallèle des Rencontres Internationales sur le thème « Agricultures familiales et recherche », 1er-3 juin 2014.

Spécial partenariat :
"Agricultures familiales et recherche - Regards croisés Argentine, Brésil, France"

Série "les dossiers d'Agropolis International" (n° 22 - avril 2016 - 72 pages)

Dossier Agropolis International, spécial partenariat

Ce numéro des Dossiers d’Agropolis International rend compte des présentations et des échanges qui ont eu lieu au cours du séminaire « Agricultures familiales : recherche, développement et innovation pour l’agriculture familiale au Sud » (4 juin 2014, Montpellier) organisé par le Labex Europe de l'Embrapa, le labintex de l'INTA et Agropolis International.


Chiffres clés

Compétences de recherche à Montpellier et sa région
dans le domaine des
agricultures familiales

21 unités de recherche

1000 chercheurs pour répondre
aux enjeux posés par le modèle
des agricultures familiales,
en France et dans le monde

 

Dossier Agropolis

Téléchargez la version papier du dossier Agropolis "Agricultures familiales" n° 19 février 2014, 63 pages)
Feuilletez ce dossier

Dossier Agropolis Agricultures familiales

Coordinateur scientifique du dossier :
Jean-Michel Sourisseau (Cirad)

Contacts Agropoliss

Sylvie Albert

Mélanie Broin
broin@agropolis.fr
Tél. : +33 (0)4 67 04 75 06

Version électronique
Chantal Salson, salson@agropolis.fr

Compétences de recherche du Languedoc-Roussillon dans le domaine des agricultures familiales

 

Compétences de recherche de Montpellier et du Languedoc-Roussillon

dans le domaine des agricultures familiales

 

Compétences de recherche du Languedoc-Roussillon dans le domaine des agricultures familiales

Chiffres clés

21 unités de recherche de la région Languedoc-Roussillon

1000 chercheurs pour répondre aux enjeux posés par le modèle des agricultures familiales, en France et dans le monde

Les agricultures familiales, constituent la très grande majorité des agricultures du monde, la première source d'emploi en milieu rural et le premier fournisseur de biens alimentaires.

Elles sont à l'honneur sur la scène internationale avec la proclamation par l'Organisation des Nations Unies de l'année 2014 "Année internationale de l'agriculture familiale".
C'est l'occasion pour la communauté scientifique d'Agropolis International de témoigner de son fort engagement, depuis de nombreuses années, en matière de recherche "sur" et "pour" les agricultures familiales.

Egalement présentées dans ce dossier : 3 institutions de recherche internationales implantées à Montpellier, très impliquées dans le développement de la petite agriculture dans les pays du Sud : l’EMBRAPA (Brésil), l’INTA (Argentine), et le Consortium du CGIAR.

 


mot(s) recherché(s) :

 

Quatre approches pluridisciplinaires sont développées par les scientifiques pour aborder les problématiques relatives aux agricultures familiales :

Marché collecteur de bananes, Sri Lanka © Cirad F. Molle

1. Dynamiques économiques, organisationnelles et sociales

L'étude des dynamiques économiques, organisationnelles et sociales au coeur desquelles les agricultures familiales se situent...

 
 
Paysage agricole dans le Haut Atlas occidental, Maroc © IRD V. Simonneaux

2. Systèmes techniques de production agricole et élevage

L’étude et la conception de systèmes techniques de production agricole et d’élevage adaptés dans le but de renforcer une production agricole durable sans bouleverser le monde rural...

 
Bas-fond où se combinent des cultures maraîchères (courges) , du pâturage après riz et maïs, au nord de l'Inde © R. Kahane

3. Biodiversité sauvage et cultivée et gestion des ressources naturelles

la gestion des ressources naturelles et de la biodiversité, pour laquelle les agricultures familiales jouent un rôle primordial...

 
Echanges des villageoises au sud du Bénin © R. Kahane

4. Accompagnement, politiques publiques

L’accompagnement des agriculteurs en matière d’innovation ou de gestion des ressources et l’analyse des interactions entre les politiques...

 

Les partenaires internationaux se mobilisent en faveur des agricultures familiales

Trois institutions de recherche étrangères ou internationales implantées à Montpellier, très impliquées dans le développement de la petite agriculture dans les pays du Sud, en partenariat avec les équipes régionales

 

Ressources sur les agricultures familiales en région Languedoc-Roussillon

 


Les agricultures familiales : des enjeux de développement, des perspectives de recherche

Auteurs de l'avant propos :
Jean-Michel Sourisseau
UMR Art-Dev
Pierre-Marie Bosc
UMR Moisa
& Michel Dulcire
UMR Innovation

Date de publication: 01/01/2014

Les agricultures du monde, dans toute leur diversité, n’échapperont pas à une rénovation de leurs modèles et pratiques. Malgré une médiatisation parfois alarmiste, le constat est désormais connu : il va falloir produire plus pour nourrir des hommes toujours plus nombreux, et dès lors plus urbains que ruraux. Qui plus est, il va falloir produire mieux ; les agricultures ont des impacts environnementaux insoutenables, avec des conséquences parfois dramatiques sur la santé humaine et sur les équilibres de l’ensemble des écosystèmes. Il va falloir enfin faire ces deux révolutions quantitative et qualitative en réduisant les inégalités et asymétries de production et de productivité qui se creusent entre les agriculteurs du monde, et en fournissant davantage d’emplois au lieu de réduire le nombre des actifs agricoles.

Les trajectoires de changement observables et globalement promues aujourd’hui dans les pays de l’Organisation de coopération et de développement économiques tendent plutôt à la concentration foncière, à la financiarisation de la production et à la poursuite de son intensification par l’artificialisation et la normalisation des systèmes de production et, plus largement, des systèmes alimentaires. Mais peut-on pallier les limites de la modernisation conventionnelle à base d’énergie fossile, reposant sur les gains de productivité du travail et héritée des révolutions agricoles au Nord et de la révolution verte, en poussant plus loin encore l’industrialisation et la professionnalisation de l’agriculture ? On est en droit d’en douter.

Les agricultures familiales, définies principalement par le recours quasi-exclusif à du travail familial et par des interrelations fortes entre chaque famille d’agriculteurs et son exploitation agricole, semblent pouvoir proposer des alternatives crédibles.

Cette forme de production fait d’abord preuve de résistance. Alors que sa disparition est régulièrement annoncée, elle fait vivre 2,6 milliards de personnes et offre du travail à 40 % de la population active mondiale ; des hommes et des femmes continuent de cultiver et d’aménager des espaces dont la productivité supposée n’intéresse pas les autres formes de production ; ses réponses, basées sur la valorisation de ressources des écosystèmes naturels et de savoir-faire anciens et évolutifs, permettent toujours de nourrir une part importante de l’humanité.

(lire la suite)


 
 

Mise à jour le 27/10/16


 




Extrait du site http://www.agropolis.fr/agriculture-familiale/