PARTAGER / SAUVER

En savoir plus
Contact

Renaud Lancelot,
Cirad
Tél. +33 (0) 4 67 59 37 17
renaud.lancelot@cirad.fr

 

 

Suivez-nous sur Twitter
 

Plusieurs équipes montpelliéraines associées au nouveau projet européen EDENext (2011-2014 – 7ème PCRDT) « Biologie et contrôle des infections vectorielles en Europe »/ Biology and control of vector-borne infections in Europe

mis en ligne le 08.05.11

lien externe

Carte des pays et équipes

Projet de recherche européen EDENext (2011-2014 – 7ème PCRDT) « Biologie et contrôle des infections vectorielles en Europe » / Biology and control of vector-borne infections in Europe.

Ce projet s’inscrit dans la continuité d’ EDEN (2004-2010) qui ciblait l’effet des changements environnementaux sur l’émergence de maladies à transmission vectorielle (moustiques, tiques, etc.). EDENext va plus loin qu’EDEN dans la compréhension des mécanismes écologiques et biologiques aboutissant à des épidémies de telles maladies.

Des questions de santé publique au Nord comme au Sud

Les travaux de recherches sont organisés par groupe de vecteurs : tiques, moustiques, phlébotomes, moucherons piqueurs culicoïdes et enfin rongeurs et insectivores, ces derniers étant à la fois porteurs de nombreux pathogènes dangereux pour l'homme, et hôtes de tiques vectrices de certains de ces pathogènes. Des groupes transversaux permettent d'intégrer les travaux et de comparer les résultats, donnant ainsi une valeur ajoutée scientifique supplémentaire: données environnementales à l'échelle couverte par le projet (22 pays), modélisation de l'introduction, de l'installation et de la diffusion des vecteurs et pathogènes, et santé publique, y compris dans sa dimension de perception et de gestion des risques sanitaires.
Parmi les nombreux « tandems » vecteurs – agents pathogènes étudiés dans le projet, un accent particulier est mis, dans le cadre du projet sur les aspects de santé publique pour deux d’entre eux : les Hantavirus causant la fièvre hémorragique avec syndrome rénal (FHSR), transmis par des rongeurs, et le Nairovirus responsable de la fièvre hémorragique de Crimée-Congo, transmis par des tiques.

Les équipes montpelliéraines et françaises impliquées

Coordonné par l’UMR CMAEE (Contrôle des maladies animales exotiques et émergentes, Inra/Cirad, équipe qui assure également la co-direction du groupe "culicoïdes et maladies transmises"), Eden Next associe :

  • L’UMR CBGP (Centre de Biologie et de Gestion des Populations (Centre de Biologie pour la Gestion des Populations, Cirad, Inra, IRD, Montpellier SupAgro), partenaire du groupe "rongeurs et maladies transmises"
  • L’UMR MIVEGEC (Maladies infectieuses et vecteurs : écologie, génétique, évolution et contrôle, CNRS, IRD, UM1), partenaire dans le groupe "Phlébotomes et maladies transmises"
  • L’EID Méditerranée : partenaire du groupe "Culicoïdes et maladies transmises"

Equipes françaises :

  • Inra : UMR BIPAR (Maisons-Alfort), partenaire du groupe "Tiques et maladies transmises"
  • Inra : UMR BIOEPAR (Nantes), partenaire du groupe "Tiques et maladies transmises"
  • Institut Pasteur de Paris :co-direction du groupe "Moustiques et maladies transmises" - partenaire du groupe "Tiques et maladies transmises"

Eden associe au total 46 partenaires de 22 pays.

De nombreux partenaires du Sud sont impliqués, dont l’ISRA au Sénégal, partenaire du groupe "Culicoïdes et maladies transmises". Notons que dans ce cadre, quatre thèses d'université d'étudiants sénégalais sont programmées, ainsi qu'une forte collaboration avec les services vétérinaires du Sénégal, notamment dans le cadre de la surveillance et du contrôle de la peste équine, forte contrainte économique dans ce pays, les chevaux étant très utilisés pour le transport et la traction animales, ainsi que pour les travaux agricoles (culture attelée).



 
 

Mis en ligne le 26/4/11


Contact :

Renaud Lancelot, Cirad
Tél. +33 (0) 4 67 59 37 17
renaud.lancelot@cirad.fr




Extrait du site http://www.agropolis.fr/actualites/2011-projet-EDENext.php