PARTAGER / SAUVER

Contacts

Alain Karsenty
UPR Cirad « Biens et services des écosystèmes forestiers tropicaux : l'enjeu du changement global »

alain.karsenty@cirad.fr

Céline Dutilly-Diane

dutilly@cirad.fr

 

 

Suivez-nous sur Twitter
 

Lancement du projet international PESMIX
" Paiements pour Services Environnementaux : nouvelle panacée ou auxiliaire utile pour l'action territoriale ?"

 

mis en ligne le 28.02.11

Projet coordonné par l’UPR Cirad « Biens et services des écosystèmes forestiers tropicaux » et financé par l’ANR (Programme Systerra) pour une durée de 3 ans à hauteur de 264 971 euros…

 

Partenaires :

UPR Cirad B&SEF « Biens et services des écosystèmes forestiers tropicaux »
UMR SELMET « Systèmes d’élevage méditerranéens et tropicaux »
UPR Cirad GREEN « Gestion des ressources renouvelables et environnement »

INE-DG IPEA (Instituto Nacional de Ecologia - Direccion General de Investigacion en Politica y Economia Ambiental), Mexique
Iberoamerica Universidad, Mexique

Université d’Antananarivo :
École Supérieure des Sciences Agronomiques (ESSA), Madagascar
Département Sciences Sociales du Développement (SSD) de la Faculté de Lettres et Sciences Humaines

Contexte

Les programmes de paiements pour services environnementaux (PSE) connaissent une expansion rapide, et sont considérés comme un instrument de choix pour conserver des écosystèmes menacés, notamment dans les pays en développement où les PSE sont présentés également comme des instruments de lutte contre la pauvreté.

Dans leur processus d’institutionnalisation, l’architecture et l’utilisation des PSE sont influencées par un grand nombre d’acteurs (Etat, ONG internationales, organisations agricoles, communautés…) avec des conséquences sur le positionnement de ces programmes vis-à-vis des autres instruments de l’action publique en matière de gestion de l'environnement.
Au fur et à mesure que les PSE se développent sur des territoires élargis, des synergies ou des conflits apparaissent ou sont susceptibles d’apparaître avec ces autres instruments.

Objectifs

Le projet se propose d’évaluer des programmes de PSE existants, d’analyser la nature des interactions existantes et prévisibles, puis d’explorer les possibilités d’une articulation efficace de ces différents instruments. Il est proposé une évaluation in situ des plusieurs programmes de PSE en fonction de critères d’efficacité, d’efficience et d’équité, en effectuant chaque fois que possible des comparaisons de sites « avec » et « sans » programme PSE.

Puis seront analysées, avec une optique pluridisciplinaire, les interactions existantes et possibles entre ces programmes et les autres instruments de la politique environnementale. Une des dimensions importantes de la recherche sera de penser les différents rapports entre les PSE et la Loi, et de réfléchir à la prise en compte de cet instrument dans le droit positif des pays analysés.

Ces résultats devraient permettre de proposer des configurations (mix) d’instruments formant système et adaptés à différents contextes institutionnels et agro-écologiques.





 
 

Mis en ligne le 1/12/11


Contacts :


Alain Karsenty - alain.karsenty@cirad.fr

Céline Dutilly-Diane celine.dutilly-diane@cirad.fr




Extrait du site http://www.agropolis.fr/actualites/2011-programme-Systerra-pesmix.php