PARTAGER / SAUVER

Contact

Alexia Stokes,
UMR AMAP
alexia.stokes@cirad.fr

 

 

Suivez-nous sur Twitter
 

Lancement du projet international ECOSFIX – "Services écosystémiques des racines – redistribution hydrique, séquestration du carbone et fixation du sol"

 

mis en ligne le 22.02.11

Projet coordonné par l'UMR AMAP (Cirad, Inra, Cnrs, IRD, UM2) projet financé par l’ANR (Programme Systerra) pour une durée de 3 ans à hauteur de 938 000 euros

Ecosfix réunit 8 équipes de recherche françaises :

UMR AMAP, Montpellier
UMR CEFE, Montpellier
UMR SYSTEM, Montpellier
UR Cirad “Fonctionnement et pilotage des écosystèmes de plantations », Montpellier
UMR BIOEMCO, Bondy
Cemagref EMGR, Saint Martin d’Hère
Association française d’Agroforesterie (AFAF), Montpellier
Cemagref OHAX, Aix en Provence

Contexte

Dans le contexte actuel des changements climatiques et de l’augmentation de la population mondiale, des solutions sont nécessaires pour assurer à la fois l'intégrité écologique et la productivité des terres agricoles/forestières. La FAO a estimé que plus de 10 Mha des terres cultivées du monde étaient dégradées chaque année , principalement par les phénomènes d’érosion et de glissement de terrain, la perte de terre qui en résulte ayant également des conséquences sur la quantité de carbone (C) séquestrée par le sol. Il est d’autre part urgent d'améliorer l'agriculture non irriguée dont dépendent les populations les plus pauvres. La compréhension des interactions hydriques entre les racines et le sol constitue donc un enjeu majeur. Alors que l'intensification écologique fait l’objet de nombreuses études visant principalement à augmenter les rendements agricoles en minimisant l’impact sur l’environnement, la «moitié cachée» des plantes - les racines - est encore souvent négligée ou reste limitée aux horizons superficiels.

Objectifs

Ecosfix propose un recentrage de ces recherches basé sur le constat que l’enracinement régit une large gamme de processus physiques et biologiques y compris jusqu’à des horizons très profonds.

Ecosfix est un projet pluridisciplinaire réunissant des acteurs du monde socio-économique et des chercheurs en sciences des plantes, (agro)foresterie, pédologie, écologie et hydrologie.

Partant d’une meilleure description quantitative des structures et fonctions des racines à différentes profondeurs, il s’agira de préciser la dynamique spatiale et temporelle de la croissance racinaire pour des systèmes (agro)forestiers complexes.

Ces systèmes seront choisis parmi différents systèmes de production, dans une large gamme de climats. Il a été montré que la croissance racinaire est davantage stimulée dans les communautés complexes qu’en monocultures, ce qui présente un intérêt majeur pour les cultures mixtes ou l'agroforesterie. Un attendu majeur de ce projet est la production d'un outil d'aide à la décision et de directives pour les utilisateurs. Les recherches seront effectuées dans un contexte socio-économique précis, en accord avec les besoins des utilisateurs. Les échanges entre les chercheurs et les gestionnaires/acteurs sera facilité par le partenariat avec une association d'agroforesterie, une ONG et un centre de formation/recherche.






 
 

Mis en ligne le 26/4/11


Contact :

Alexia Stokes,
UMR AMAP
alexia.stokes@cirad.fr




Extrait du site http://www.agropolis.fr/actualites/2011-programme-Systerra-ecosfix.php